Vanités : Lady Di et Juan Carlos Ier d'Espagne, un amour secret ?

Publié le par Vanity Fair par Lokman Kantar

À la fin des années 1980, la princesse de Galles et le souverain espagnol auraient entretenu une relation secrète. Une idylle qui n'aurait eu pour but que de rendre jaloux le prince Charles.

Vanités : Lady Di et Juan Carlos Ier d'Espagne, un amour secret ?

« Don Juan », « l’homme aux 1500 conquêtes », Juan Carlos Ier est connu sous biens des noms. Et si l’ex-roi d’Espagne avait entretenu une idylle secrète avec Lady Di ? Durant l’été 1986, le prince Charles et la princesse Diana, sont conviés à passer des vacances en Espagne par le couple royal. Au mois d’août, le fils héritier et son épouse arrivent à Majorque.

Traqués par les photographes, les deux familles donnent alors une image de plein bonheur, cachant chacun de leur côté, une crise conjugale. Au bout de quelques jours, la presse commente la complicité, naissante mais indéniable, de Juan Carlos et Lady Di. Dans la biographie The Real Diana de Lady Colin Campbell, l’auteure écrit que le roi d’Espagne était devenu le confident de la princesse de Galles, attristée par les multiples frasques de son mari infidèle.

L’attraction de la femme du prince Charles sur Juan Carlos Ier n’était plus à faire. Il était tout bonnement charmé par son aura et sa bienveillance naturelle. L’idylle secrète aurait débuté cet été là avant de prendre fin en avril 1987. Diana aurait dit à son garde du corps que le souverain espagnol trouvait toutes les excuses pour s’isoler en sa compagnie. Selon Lady Colin Campbell, cette liaison n’avait qu’un seul but : « C’était pour rendre Charles jaloux, mais ça n’a pas marché. Le prince n’aurait pas pu s’en moquer davantage. » En effet, ce dernier entretenait avait secrètement retrouvé son premier amour, Camilla Parker-Bowles.

Pilar Eyre, journaliste et auteure d’une biographie dédiée à la reine Sofia publiée en 2012, affirme qu’en 1987, à l’occasion d’une visite officielle à Madrid, Juan Carlos aurait imposé le baise-main à Diana et n’aurait pas cessé de la dévorer de regards charmeurs. Cet été 1986 à Majorque, ne fut pas le seul ni le dernier pour le couple britannique. Ils furent conviés dès l'année suivante sur yacht du roi d'Espagne. Malgré des demandes persistantes de la presse, aucun des intéressés n’a jamais daigné commenter ces rumeurs d’adultère. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article