Actrice et chasseuse de pédophiles, la double vie de Marisol Nichols de "Riverdale"

Publié le par Paris Match

La vie de Marisol Nichols, l'actrice de «Riverdale» qui collabore avec le FBI et les autorités américaines pour faire arrêter des prédateurs sexuels, va être adaptée en série. 

Marisol Nichols en 2019. John Salangsang/REX/SIPA

Marisol Nichols en 2019. John Salangsang/REX/SIPA

Le rôle le plus important de sa vie. Quand elle ne tourne pas à Hollywood, Marisol Nichols aide le FBI et les autorités américaines à arrêter les pédophiles. La vie de celle qui interprète Hermione Lodge dans «Riverdale» va prochainement être adaptée en série télé après un article de l'édition américaine «Marie Claire», en immersion dans une des missions sous couverture de l'actrice de 46 ans.

Depuis six ans, elle infiltre des réseaux de pédophilie en se faisant passer pour un parent qui prostitue son enfant ou parfois se glisse par téléphone dans la peau d'un enfant pour attirer des prédateurs. «Si les bonnes personnes ne connaissent pas ce qu'il se passe, cela continuera à se produire parce que les bonnes personnes sont les seules qui peuvent faire quelque chose contre ça, avait-elle dit au magazine. Ce sont les seules qui, lorsqu'elles sont confrontées à l'inhumanité, essayeront de l'arrêter. Nous devons essayer. Même si ça ne marche pas», a ajouté celle qui a participé à une demi-douzaine d'opérations aux Etats-Unis et à l'étranger et fait de la prévention auprès des parents pour les alerter des dangers des réseaux sociaux pour les enfants, qui peuvent y être facilement pris pour cibles par des pédophiles.

"Ce ne sont pas les plus simples à chasser et pourtant, ils sont partout"

En 2014, Marisol Nichols a profité d'un creux dans sa carrière d'actrice pour lancer sa propre organisation, la Fondation pour un monde libéré de l'esclavage. En cherchant un intervenant pour participer à l'une de ses conférences, elle a fait la rencontre d'un agent de la Sécurité Intérieure. C'est lui qui l'a invitée à assister à sa première opération sous couverture pour une affaire de trafic d'organes d'enfants. Après avoir découvert ce monde, elle a voulu mettre ses talents d'actrice au service de ce combat contre les criminels qui s'en prennent aux mineurs. «Je cours après ces gars parce que selon moi, ce sont les plus dangereux. Ce ne sont pas les plus simples à chasser et pourtant, ils sont partout», déplorait-elle.

A force d'être confrontée à des pédophiles, Marisol Nichols a affirmé qu'il était difficile pour elle de continuer à regarder les hommes de la même manière. «C'est dur de se souvenir qu'ils ne sont pas tous comme ça», a ajouté celle qui s'évade de ces affaires difficiles en continuant à jouer la comédie. Si elle consacrait tout son temps à chasser les prédateurs, elle «perdrait (s)a foi en l'humanité.»

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article