Commémoration au Tréport : Il y a 76 ans, les Villes Sœurs étaient libérées

Publié le par Actu avec L'Informateur par Lucas Farcy

C'est le 1er septembre 1944 que les Villes Soeurs étaient libérées. Au Tréport, cette commémoration a eu lieu lundi 31 août 2020. Ce sera le 1er septembre à Eu et à Mers-les-Bains.

Francis Tesson, président de l’association des Anciens combattants du Tréport. (L’Informateur)

Francis Tesson, président de l’association des Anciens combattants du Tréport. (L’Informateur)

Lundi 31 août 2020, une cérémonie était organisée au Tréport, pour commémorer la libération de la ville par les troupes canadiennes en 1944. Les maires des trois Villes Sœurs ont participé à cet hommage qui avaient lieu sous la colombe de la paix, comme ils le font depuis quelques années au Tréport, à Eu et à Mers-les-Bains.

Laurent Jacques, maire du Tréport, rappelle dans son discours :

    « Le 1er septembre 1944, alors que la capitale avait été libérée quelques jours plus tôt et que de nombreuses villes commençaient à être enfin rendues à leurs habitants, que des troupes américaines et anglaises déferlaient sur la France, ici ce sont les militaires canadiens qui ont officiellement apporté un souffle de liberté attendu depuis si longtemps »

La fin d’un long calvaire pour les habitants, dont « la ville du Tréport a payé un lourd tribut. Les sept bombardements recensés ont engendré 45 morts parmi la population civile » rappelle le maire.

76 ans après, « les ennemis d’hier sont devenus les amis d’aujourd’hui. […] Cela ne doit pas empêcher de nous souvenir, à la fois pour honorer la mémoire des victimes, mais aussi pour tenter de faire en sorte que les conditions d’une nouvelle guerre ne soient jamais réunies ».

Pour Laurent Jacques, la période actuelle présente un risque :

    « La mondialisation fait qu’une poudrière située à l’autre bout de la planète peut enflammer toutes les régions du monde. La guerre peut aussi prendre un autre visage, celle d’une course effrénée à la recherche d’un vaccin ».

Pour Francis Tesson, président de l’association des Anciens combattants du Tréport, « nous devons nous souvenir de toutes celles et tous ceux qui ont œuvré pour défendre notre liberté. Pour certains, ils sont de notre famille. Génération après génération, nous devons être porte-parole du devoir de mémoire, pour éviter l’oubli ».

Une cérémonie toujours émouvante, sous la colombe de la paix au Tréport. Le maire du Tréport et deux adjoints ont déposé une gerbe de fleurs sous la colombe de la paix. L’harmonie municipale participe à toutes les commémorations au Tréport. (L'Informateur)
Une cérémonie toujours émouvante, sous la colombe de la paix au Tréport. Le maire du Tréport et deux adjoints ont déposé une gerbe de fleurs sous la colombe de la paix. L’harmonie municipale participe à toutes les commémorations au Tréport. (L'Informateur)
Une cérémonie toujours émouvante, sous la colombe de la paix au Tréport. Le maire du Tréport et deux adjoints ont déposé une gerbe de fleurs sous la colombe de la paix. L’harmonie municipale participe à toutes les commémorations au Tréport. (L'Informateur)

Une cérémonie toujours émouvante, sous la colombe de la paix au Tréport. Le maire du Tréport et deux adjoints ont déposé une gerbe de fleurs sous la colombe de la paix. L’harmonie municipale participe à toutes les commémorations au Tréport. (L'Informateur)

Au cours de la cérémonie, des gerbes ont été posées par les élus des trois Villes Sœurs sous la colombe de la Paix. L’harmonie municipale a entonné quelques airs, comme le Chant des partisans et les hymnes des pays Alliées, à commencer par l’hymne canadien.

Les commémorations se poursuivent ce mardi 1er septembre 2020.
À Eu : à partir de 18h à la stèle commémorative, place du Général De Gaulle.
À Mers-les-Bains : à partir de 19h30 à la stèle des Canadiens, dans le square du souvenir.

    La commémoration du 76e anniversaire de la libération de la ville et du canton d'Eu par les troupes canadiennes (notre…

La commémoration du 76e anniversaire de la libération de la ville et du canton d'Eu par les troupes canadiennes (notre photo) se déroulera ce mardi 1er septembre 2020 à 18h à la stèle et au monument aux morts, place du général de Gaulle. Port du masque obligatoire.

La commémoration du 76e anniversaire de la libération de la ville et du canton d'Eu par les troupes canadiennes (notre photo) se déroulera ce mardi 1er septembre 2020 à 18h à la stèle et au monument aux morts, place du général de Gaulle. Port du masque obligatoire.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article