Dans la vraie vie, Marisol Nichols de Riverdale infiltre des réseaux pédocriminels

Publié le par Konbini Biiinge par Delphine Rivet

En parallèle de son rôle dans Riverdale, elle mène depuis six ans une mission secrète contre le trafic sexuel de mineur·e·s.

The CW

The CW

C’est une histoire à peine croyable, digne d’un scénario hollywoodien que n’auraient probablement pas renié les scénaristes de Riverdale. Marisol Nichols, l’interprète d'Hermione Lodge depuis 2017 dans la série de la CW, a révélé à la journaliste Erika Hayasaki du magazine Marie Claire la double vie qu’elle menait, jusqu’ici, dans le plus grand des secrets. Lorsqu’elle n’est pas sur un plateau de tournage, l’actrice joue en effet un tout autre rôle : depuis six ans, elle aide le FBI à coincer des pédocriminels impliqués dans le trafic sexuel de mineur·e·s.

Elle adopte différentes identités, tantôt mère junkie cherchant à prostituer sa fillette au plus offrant, tantôt pré-ado à la dérive, mettant ses talents d’actrice au service de la bonne cause. Sous couverture et lors d’opérations coordonnées par des agent·e·s du FBI spécialisé·e·s dans les crimes sexuels sur mineur·e·s, Marisol Nichols attire dans ses filets les prédateurs. Dans l’article, l’actrice (et super-héroïne) explique qu’en 2012, alors que sa carrière connaissait un ralentissement, elle s’est mise à apprendre tout ce qu’elle pouvait sur le trafic d’enfants. Elle, qui a joué dans Les Experts, New York unité spéciale ou encore Cold Case, a parfois dû s’intéresser de près au travail de ces agents pour un rôle.

Depuis six ans, elle met en pratique son expérience et a permis de coffrer de nombreux prédateurs et, en conséquence, de sauver beaucoup d’enfants. En plus de ses missions d’infiltration, Marisol Nichols a créé en 2014 la Foundation for a Slavery Free World (Fondation pour un monde sans esclavage). Son histoire va être adaptée pour le petit écran et est actuellement en développement chez Sony Pictures Television. L’actrice, qui produira le projet, jouera aussi son propre rôle.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article