Marisol Nichols (Riverdale) : sa double vie de traqueuse de prédateurs sexuels pour le F.B.I. bientôt adaptée en série

Publié le par CNEWS

Connue pour son rôle d’Hermione Lodge dans la série Riverdale, Marisol Nichols, qui a récemment révélé avoir été un agent secret pour le compte du FBI, va voir sa double-vie extraordinaire portée sur le petit écran.

L'actrice a dédié sa vie en dehors des plateaux à la traque des prédateurs sexuels. [Andrew Toth / Getty Images North America / Getty Images via AFP]

L'actrice a dédié sa vie en dehors des plateaux à la traque des prédateurs sexuels. [Andrew Toth / Getty Images North America / Getty Images via AFP]

L’actrice de 46 ans, et maman d’une petite Rain India âgée de 11 ans, avait révélé dans un entretien à Marie-Claire, publié en avril dernier, avoir passé six années à traquer les prédateurs sexuels et trafiquants d'enfants, expliquant avoir travaillé sous couverture avec des agents du FBI, l'association de protection des enfants Operation Underground Railroad, ainsi que la police locale.

Durant ses missions, elle a notamment été amenée à se faire passer pour une mère projetant de prostituer son enfant et de se rendre à des rendez-vous pris en ligne avec des prédateurs sexuels qui pensaient dialoguer avec un(e) mineur(e).

«Si les bonnes personnes ne sont pas mises au courant de ce qu’il se passe, cela continuera à se produire parce que les bonnes personnes sont les seules qui peuvent faire quelque chose contre ça, avait-elle confié au magazine. Ce sont les seules qui, lorsqu'elles sont confrontées à l'inhumanité, essayeront de l'arrêter. Nous devons essayer. »

Particulièrement engagée, Marisol Nichols avait en 2014 lancé sa propre organisation, la Fondation pour un monde libéré de l'esclavage. C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’elle avait fait la rencontre de l’agent de la Sécurité Intérieure qui l’a initiée au travail sous couverture, en la conviant à assister à une opération autour d’un trafic d’organes d’enfant.

Confrontée ces six dernières années à de très nombreux pédophiles, la star a affirmé qu’il lui était désormais « difficile de se souvenir qu’ils (les hommes) ne sont pas tous comme ça ». Continuer à jouer la comédie dans le même temps lui a permis de s’échapper de l’horreur sordide à laquelle elle s’est retrouvée confrontée, une manière de ne pas «perdre sa foi en l’humanité», a-t-elle expliqué.

Le Studio Sony Pictures Television a acquis les droits de la série qui racontera ce parcours hors-du-commun. L’actrice, aperçue aussi dans les séries Teen Wolf, Esprits criminels, NCIS ou encore Cold Case co-produira le projet et fera certainement partie du casting, avance Deadline. Elle sera quoiqu'il arrive très impliquée sur le projet. « Vous dire que je suis surexcitée à l'idée que ce projet se réalise serait un gros euphémisme, a-t-elle écrit sur son compte Instagram. Mes deux passions ne feront, enfin, plus qu'une. C'est un rêve qui se réalise. »

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article