Coronavirus : de Gaulle, l’année anniversaire perturbée en Haute-Marne

Publié le par France 3 Grand Est par Aurore Trespeux

Après le discours d’Édouard Philippe le 28 avril 2020 concernant le déconfinement, l’heure est à la réflexion en Haute-Marne. Le mémorial Charles de Gaulle, qui célèbre cette année les 50 ans de la mort du Général, va-t-il pouvoir réouvrir ses portes en mai et dans quelles mesures ?

L'exposition "Il est devenu de Gaulle" retrace le parcours du général De Gaulle avant l'appel du 18 juin 1940. • © Aurore Trespeux/France Télévisions

L'exposition "Il est devenu de Gaulle" retrace le parcours du général De Gaulle avant l'appel du 18 juin 1940. • © Aurore Trespeux/France Télévisions

Le président du Mémorial Charles de Gaulle et du conseil départemental, Nicolas Lacroix (LR) ne prendra pas de décision seul. Il consultera la préfète du département, Élodie Degiovanni, pour savoir si le Mémorial pourra réouvrir ses portes à partir du 11 mai 2020. 

"Le gros avantage du Mémorial Charles de Gaulle est sa taille, c’est un musée spacieux qui permettrait d’organiser des visites en évitant les contacts entre les gens. Néanmoins, la réflexion ne se limite pas à ça, il faut savoir à combien de personnes nous pourrions limiter l’entrée pour éviter les risques et de quels équipements disposeraient les salariés pour être protégés. Le but n’est pas d’oublier la sécurité qui passe avant tout", explique Nicolas Lacroix. 

Avant d’ajouter : "Le souci étant, que même si nous avons le droit d’ouvrir la partie visite, je ne sais pas si nous aurons le droit de le faire avec la partie restauration, et les endroits habituellement disponibles pour déjeuner à Colombey n’auront pas l’autorisation d’ouvrir. Cela me parait difficile d’accueillir dans ces conditions les visiteurs." Pour le moment, le président du Mémorial Charles de Gaulle est en pleine réflexion et envisage toutes les options possibles. Il consultera également le futur directeur du Mémorial qui devrait prendre son poste aux environs du 8 mai, moment où son identité sera révélée au grand public par Nicolas Lacroix.

Les réseaux sociaux prennent le relais

Après des années difficiles pour le Mémorial "2020 devait être une année rebond", précise le président du conseil départemental, qui avait travaillé avec la famille du général sur les dates anniversaires, notamment le 18 juin. Seulement toutes les manifestations ont été annulées au village haut-marnais, là où repose l'homme de l'appel du 18 juin et où se trouvait la maison familiale La Boisserie. "La seule date où nous pourrons peut-être faire quelque chose, c’est le 9 novembre 2020 (date anniversaire de la mort de Charles de Gaulle où une viste d'Emmanuel Macron est programmée ndlr) mais ce n’est pas une journée qui pourra sauver la saison de l’établissement, malheureusement !", conclut l’homme politique. 

Si cette année anniversaire du Général ne peut pas être célébrée comme elle devait l’être dans les différents musées de France ayant préparé des expositions, elle l’est un peu chaque jour sur les réseaux sociaux d’après Diane de Vignemont, commissaire d’exposition au Musée de l’Ordre de la Libération et historienne en fin de formation. Régulièrement, la jeune femme partage sur Twitter ses découvertes insolites sur de Gaulle avec ses abonnés. "J’effectue une veille sur les différents réseaux, en tapant le nom de l’ancien président, je trouve en moyenne une centaine de nouvelles publications par jour. C’est un personnage historique qui suscite toujours beaucoup d’émoi", constate l’historienne. 

Fin avril, elle partageait sur Twitter l’histoire de la boîte de vache qui rit où se cache le portrait de l’homme politique caricaturé à l’époque par ses détracteurs, une anecdote qui a fait parler. "J’ai eu beaucoup de retours de personnes qui découpaient avec leurs grands-parents leur boites, d’autres qui l’ignoraient, mais ont décidé d’essayer à leur tour, aujourd’hui. J’ai aussi des messages plus négatifs de personnes plus âgées et dont les idées politiques divergent des miennes qui viennent critiquer mes posts insolites sur de Gaulle. Certains ont remis en doute la présence du dessin sur la boîte de fromage. Pourtant, le mémorial Charles de Gaulle à Colombey-les-Deux-Églises possède l’une de ces boîtes de fromages caricaturées.

Une figure tutélaire encore bien présente

Impossible pour la jeune femme de partager une nouvelle trouvaille sur l’ancien président sans provoquer des réactions : "Je ne constate ceci avec aucun autre président de la cinquième. Actuellement, en ces temps de crise sanitaire, les gens font appel à de Gaulle pour plaisanter sur le covid-19 et le confinement. Mais cela s’arrête aux boutades comme par exemple : « Peut-on imaginer de Gaulle confiner les Français ?" Si aucune théorie réelle ne circule sur les réseaux sur la façon dont de Gaulle aurait géré la crise, on constate qu’Emmanuel Macron a fait appel à lui dans son discours du 13 avril en reprenant deux formules : « Cette certaine idée qui a fait la France » et « nous retrouverons des jours heureux » ! Plus tôt dans cette crise, le 23 mars 2020 pour être exacte, ce sont les médias qui avaient fait appel à l'image de De Gaulle, puisque BFM avait renommé un discours du président de la république actuel : « L’appel de Mulhouse » !"

D'après l'historienne, l'engouement autour de l'ancien président reste important "même cinquante ans après". Les Gaullistes, ou non Gaullistes, pourraient donc bien être au rendez-vous, une fois la crise sanitaire terminée, dans les musées notamment à Colombey-les-Deux-Églises.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article