Décès de Jean Schalit, créateur du festival Lieux Mouvants à Lanrivain

Publié le par actu avec L'Echo de L'Armor et de L'Argoat par Laurent Le Fur

Le créateur du festival Lieux Mouvants, Jean Schalit, est décédé ce mardi 13 octobre 2020. Ancien patron de presse, passionné d'arts et de nature, il a marqué le Centre-Bretagne.

Décès de Jean Schalit, créateur du festival Lieux Mouvants à Lanrivain

Jean Schalit, président fondateur du festival Lieux Mouvants, à Lanrivain, est décédé ce mardi 13 octobre 2020 à l’âge de 83 ans.

Amoureux du Centre-Bretagne, il vivait entre Paris et Lanrivain depuis de très nombreuses années. Paris où il avait fait une grande partie de sa carrière professionnelle, en tant que patron de presse. Et Lanrivain, où il avait acheté, il y a 40 ans, un manoir abandonné qu’il avait restauré, au coeur d’un fabuleux domaine. Une friche qu’il a transformée, au fil des ans, en jardin fantastique.

Passionné d’arts et de nature

Jean Schalit adorait venir se ressourcer dans son domaine du Grand Launay, à Lanrivain, à une trentaine de kilomètres au sud de Guingamp. Tout comme il adorait ouvrir les grilles de son manoir aux amoureux de nature, pour leur faire découvrir sa belle propriété.

Cette homme discret était un passionné d’art et de nature. C’est ainsi qu’il a créé, en 2011, le festival Lieux Mouvants en Centre-Bretagne. A Lanrivain, et dans plusieurs sites emblématiques du Kreiz Breizh, Jean Schalit faisait venir tous les étés des dizaines d’artistes de tous horizons, des chanteurs, des scientifiques, des conférenciers, des spécialistes de la nature. Jane Birkin, Pierre Rabhi, François Morel, Miossec, Buren, Erik Orsenna… pour ne citer qu’eux. Tous des pointures dans leur domaine.

Jean Schalit possédait un incroyable carnet d’adresses et un excellent réseau dans les sphères artistiques, culturelles et scientifiques, pour toucher directement ces pointures et les convaincre de venir se produire en Centre-Bretagne.

Avant de devenir ce chef d’orchestre du festival Lieux Mouvants en Centre-Bretagne, Jean Schalit a été, durant longtemps, patron de presse à Paris. Soixante-huitard, proche du Parti Communiste, il a fait ses débuts dans la presse au sein de la revue Clarté, à laquelle participent notamment Serge July, Bernard Kouchner, Jean-François Kahn. Puis il a participé à plusieurs créations de journaux en France et en Angleterre, ainsi qu’à une société d’infographie. 

Jean Schalit était aussi le créateur de l’Institut du jardin et du paysage, au village de Saint-Antoine, à Lanrivain. Il a semé les graines d’un vaste projet, soutenu par les collectivités locales, pour participer, encore une fois, à l’éveil des esprits et à la préservation de la nature.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article