Disparition d'Estelle Mouzin : confrontation entre Michel Fourniret et son ex-femme le 9 octobre et transport à Guermantes le 15 octobre

Publié le par franceinfo, Radio France

Monique Olivier a accusé en août dernier son ex-mari d'avoir violé et tué la fillette dans les Ardennes.

Monique Olivier, le 29 mai 2008. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Monique Olivier, le 29 mai 2008. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Une confrontation aura lieu le 9 octobre entre Michel Fourniret et son ex-femme Monique Olivier, a appris jeudi 1er octobre franceinfo de source proche du dossier de l'affaire Estelle Mouzin, confirmant une information de l'AFP. Ils seront tous les deux transportés le 15 octobre à Guermantes, en Seine-et-Marne, a indiqué cette source à franceinfo.

C'est dans cette commune que la fille de neuf ans avait disparu en janvier 2003. Monique Olivier a accusé en août dernier son ex-mari d'avoir violé et tué la fillette dans les Ardennes.

Homme imprévisible qui s'est toujours exprimé avec un langage codé et qui a souvent mené les enquêteurs sur des fausses pistes, Michel Fourniret, 78 ans, avait fini par avouer en mars le meurtre d'Estelle Mouzin: "Je reconnais là un être qui n'est plus là par ma faute", avait-il déclaré à la juge.

De l'ADN découvert sur un matelas

Le tueur en série a été mis en examen en novembre 2019 pour "enlèvement et séquestration suivis de mort", dans l’enquête sur la disparition de la petite fille le 9 janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne). 

Par ailleurs, de l'ADN partiel correspondant à la petite Estelle Mouzin a récemment été retrouvé sur un matelas saisi en 2003 dans l'ancienne maison de la soeur du tueur en série. Une dizaine d'ADN différents ont également été découverts sur ce matelas. Ces traces ADN doivent désormais être analysées.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article