En Pologne, explosion d’une bombe datant de la Seconde Guerre Mondiale

Publié le par Fredzone par Nick

En 2019, une grosse bombe datant de la Seconde Guerre mondiale a été découverte en Pologne. Les autorités l’ont retrouvée à environ 12m de profondeur sous la mer Baltique, au large de la côte de Swinoujscie, une ville portuaire polonaise. L’explosif vieux de plusieurs décennies a été surnommé « Tallboy » du fait de sa dimension imposante.

Photo de Jens Johnsson – Unsplash

Photo de Jens Johnsson – Unsplash

Il a explosé lors d’une tentative de désamorçage. Selon un historien, le dispositif a été largué par la Royal Air Force lors d’une attaque contre un navire de guerre nazi appelé Swinemünde. Cette ville a longtemps été victime de nombreux bombardements de la part des forces alliées. Le fait est que l’une des bases les plus importantes de la Marine allemande s’y trouvait.

La bombe de 6m et de 5,4t faisait partie de l’une des plus puissantes bombes sismiques de l’époque. Même sous le sol, son explosion est capable de déclencher des ondes de choc pouvant atteindre et détruire une cible.

L’explosion n’a fait aucune victime

Avant de désamorcer la bombe, les forces navales polonaises ont évacué les 750 habitants de la ville. Par ailleurs, elles ont songé à protéger le pont qui se situait à proximité de l’endroit où se trouvait le Tallboy. Les décideurs ont alors utilisé un dispositif télécommandé dans l’espoir de le faire sauter sans provoquer des dégâts. Il s’agit d’une technique utilisée pour brûler la charge explosive.

Cependant, l’opération a mal tourné. Elle a provoqué une grande explosion sous l’eau et a généré de puissantes ondes de choc. Fort heureusement, les plongeurs de la Marine qui se trouvaient sous l’eau en sont sortis sains et saufs. En plus, les structures et les bâtiments autour du site n’ont subi aucun dommage.

« Le processus de déflagration s’est transformé en explosion, mais la bombe est neutralisée. Elle ne constituera plus une menace pour le chenal maritime de Szczecin-Swinoujscie », a déclaré le lieutenant commandant Grzegorz Lewandowski, porte-parole de la 8e flottille de défense côtière de la Marine polonaise.

Une bombe qui n’a pas explosé n’est pas dangereuse ?

Ce genre de découverte est courant en Europe, surtout en Allemagne, à un point où le désamorçage est devenu une procédure standard précédant les projets de construction. Selon certains experts, une bombe non explosée ne serait pas plus dangereuse que la foudre.

Par contre, gérer une bombe située dans une zone d’agglomération révèle toujours d’une mission extrêmement délicate.  

« Entre 1,3 et 1,4 million de bombes ont été larguées sur le territoire allemand pendant la Seconde Guerre mondiale, et environ 10 % d’entre elles n’ont jamais explosé. Il est difficile d’estimer le nombre de bombes non explosées qui restent aujourd’hui à notre époque », a déclaré l’historien Jens Wehner.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article