Fernand Ibanez, le décès d’un grand résistant aubois

Publié le par L'Est Eclair

C’était l’un des derniers résistants aubois. Fernand Ibanez, héros du maquis de Saint-Mards-en-Othe, est décédé à l’âge de 101 ans.

Fernand Ibanez est décédé à l’âge de 101 ans.

Fernand Ibanez est décédé à l’âge de 101 ans.

L’ancien président de l’Association nationale des anciens combattants de la Résistance (Anacr) de l’Aube, Fernand Ibanez, est décédé à l’âge de 101 ans. Il était l’un des derniers résistants de notre département et l’un des héros ayant participé au maquis de Saint-Mards-en-Othe.

Né le 26 octobre 1919 en Espagne, il arrive en France dès son plus jeune âge. Son père agriculteur, après un passage à Paris, s’installe à Saint-Mards-en-Othe. Engagé volontaire le 26 juin 1939 dans l’armée de l’air à Dijon, puis au Liban, Fernand Ibanez décide, lors d’une permission, de ne pas rejoindre son unité après l’invasion de la France par l’Allemagne.

Clandestin dès 1940, il participe activement à la structuration de la Résistance en Pays d'Othe sous le pseudo de Nando, notamment au sein du maquis du Bureau des opérations aériennes (BOA).

Maquis de Saint-Mards-en-Othe

Aux côtés d’Édouard Baudiot (Marius) et de Gabriel Couillard (Bihel), il va animer sans relâche, et avec tous les risques inhérents à la clandestinité, ce maquis qui deviendra essentiel à la libération du département et de la France. Les armes parachutées en forêt d’Othe sont aussitôt convoyées vers Paris pour sa libération.

Après l’attaque du maquis de Saint-Mards-en-Othe, le 20 juin 1944 (27 maquisards sont tués, mutilés et trois personnes sont assassinées à La Rue-Chèvre), est créée la compagnie Pellerin, dont le commandement fut confié à Fernand Ibanez avec le grade de lieutenant. Cette compagnie brille dans les combats à Nancy (Meurthe-et-Moselle), Metz, Thionville, Forbach, Sarreguemines (Moselle) et Bingen (Allemagne) et est rattachée aux unités de l’armée Patton. Fernand Ibanez est démobilisé en mai 1946 et, en 1947, il devient secrétaire de la section de l’Anacr d’Aix-en-Othe avant d’intégrer le bureau fédéral et le secrétariat, de 1956 à 1959.

Au sein de la fédération auboise, il est chargé des problèmes d’organisation et est responsable des questions agricoles dans la fédération de l’Aube avant de devenir responsable départemental de l’Anacr pour l’Aube et le Jura. Fernand Ibanez a été honoré pour ses actes héroïques : il est chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur, combattant volontaire de la Résistance, cité à l’ordre de l’armée pour faits de Résistance et médaillé de la Résistance.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article