La Seconde Guerre Mondiale, une guerre totale

Publié le par GEO par Esther Buitekant

La Seconde Guerre Mondiale fut le conflit le plus meurtrier du XXème siècle avec plus de 60 millions de morts. Six années de guerre qui ont vu le monde s’embraser. Quels événements ont déclenché le conflit et quels ont été ses étapes les plus marquantes ? Les explications de Florent Vandepitte, professeur agrégé d’histoire. 

 © pixabay

© pixabay

L’entre-deux-guerres : la montée des totalitarismes

Au lendemain de la Première Guerre Mondiale, l’Europe subit l’installation de trois États totalitaires. Les bolcheviques accèdent au pouvoir en Russie à partir de la révolution d’octobre 1917, Mussolini réalise un coup de force en Italie lors de la marche sur Rome du 27 octobre 1922 et Hitler accède au pouvoir le 30 janvier 1933. "Trois évènement qui remodèlent en profondeur les équilibres européens", explique Florent Vandepitte. Mais ce sont bien les ambitions expansionnistes de l’Allemagne nazie qui vont précipiter la marche vers la guerre. "Hitler est convaincu de la nécessité de venger les Allemands après les humiliants traités de paix de la Première Guerre mondiale ; il se lance à la conquête de son espace vital en Europe centrale alors que le rapprochement progressif entre les États totalitaires complique la réaction des démocraties libérales. L’Italie se rapproche ainsi de l’Allemagne par la conclusion de l’axe Rome-Berlin en 1936", détaille l’historien.

Les démocraties libérales tentent alors par tous les moyens de préserver la paix, en dépit des violations par les régimes totalitaires, et en particulier l’Allemagne, des principes internationaux instaurés après la Première Guerre mondiale. Même la remilitarisation de la Rhénanie en mars 1936, nouvelle transgression du traité de Versailles, n’affecte pas le pacifisme dominant des opinions publiques européennes. "Hitler choisit alors de se lancer à la conquête de l’Europe centrale. En mars 1938, il décide d’annexer l’Autriche à l’occasion de l’Anschluss, littéralement ‘le rattachement’. La timidité de la réaction des démocraties occidentales encourage Hitler à réitérer ce coup de force. En septembre 1938, il revendique la région des Sudètes, un territoire tchécoslovaque peuplé en grande partie d’Allemands", explique Florent Vandepitte. Dans l’espoir d’éviter la guerre, les chefs d’État occidentaux sacrifient la Tchécoslovaquie et autorisent l’annexion des Sudètes par l’Allemagne lors d’une conférence internationale organisée à Munich le 29 septembre 1938. "Le Premier ministre britannique, Neuville Chamberlain et le Président du conseil français, Édouard Daladier rencontrent Adolf Hitler et Benito Mussolini. La conférence devient très vite le symbole de l’impuissance des démocraties occidentales et de leur incapacité à réagir face aux ambitions territoriales allemandes", ajoute-t-il.

Quel événement a déclenché la seconde guerre mondiale ?

Le début du second conflit mondial n’a pas lieu en Europe en 1939, mais en réalité deux ans plus tôt. "Dès 1937, le Japon commet des massacres de masse en Chine, notamment à Nankin. La Seconde Guerre mondiale débute donc en Asie dès 1937", explique l’historien.

En Europe, l’évènement déclencheur de la Seconde Guerre mondiale a lieu le 1er septembre 1939 avec l’invasion de la Pologne par l’Allemagne. Quelques jours plus tôt, le 23 août, l’Allemagne d’Hitler avait conclu un pacte de non-agression avec la Russie de Staline, "afin de s’assurer de ne pas avoir à mener la guerre sur deux fronts, retenant ainsi les leçons de la Première Guerre mondiale", ajoute Florent Vandepitte.

La Pologne ne résiste pas longtemps et est rapidement écrasée par la blitzkrieg, la guerre éclair. L’Allemagne se rend alors maîtresse de l’Europe étape par étape, en achevant notamment sa conquête par la bataille de France menée entre le 10 mai et le 14 juin 1940.

Deuxième guerre mondiale : quels étaient les pays impliqués ?

A partir de l’été 1940, la guerre s’étend progressivement au monde entier. À la fin de l’année 1941, l’Allemagne domine l’Europe continentale et étend ses conquêtes dans les Balkans et en Afrique du Nord. A l’été, le pacte conclu avec la Russie quelques années plus tôt a fait long feu et Hitler lance ses armées à l’assaut de l’URSS avec l’opération Barbarossa. "De son côté, le Japon se rend maître d’une grande partie du littoral asiatique, avant d’attaquer les îles du Pacifique, parmi lesquels Pearl Harbor, base militaire américaine. C’est cette attaque surprise perpétrée le 7 décembre 1941 qui déclenche l’entrée en guerre des États-Unis", explique l’historien. Le caractère mondial de la guerre provient aussi de ce que les pays impliqués engagent les forces de leurs colonies. Les Britanniques mobilisent ainsi les forces vives indiennes, canadiennes, australiennes, néo-zélandaises ou encore sud-africaines. Les Français font de même avec leurs colonies africaines. Plusieurs milliers de Chinois sont également impliqués dans la guerre et servent essentiellement comme travailleurs, les coolies.

Les batailles décisives du conflit

La bataille de Stalingrad et la bataille de Midway sont certainement les deux batailles les plus marquantes de la Seconde Guerre mondiale. En Russie et en Asie, elles vont faire basculer le conflit.

La bataille de Stalingrad. Elle est restée dans l’histoire comme l’une des batailles les plus meurtrières. Après l’opération Barbarossa, les troupes allemandes se heurtent à la résistance acharnée des Russes. Entre le 17 juillet 1942 et le 22 février 1943, 750 000 combattants et plus de 200 000 civils trouvent la mort dans ce combat symbolique. "Les troupes allemandes sont contraintes de se rendre et subissent alors leur première défaite d’ampleur qui marque un retournement dans la Seconde Guerre mondiale", explique l’historien.

Sur le front asiatique, la bataille de Midway de juin 1942 consacre elle-aussi un tournant dans la guerre. L’entrée en guerre de l’aviation américaine permet de mettre fin à la toute-puissance des Japonais dans le Pacifique et de lancer la reconquête progressive du front asiatique.

Comment s’est terminée la Deuxième Guerre Mondiale ?

À partir de la fin de l’année 1942, la Libération de l’Europe est enclenchée. "Les troupes alliées débarquent en Afrique du Nord en novembre 1942, en Sicile en juillet 1943, en Normandie en juin 1944, puis en Provence en août 1944", explique Florent Vandepitte. Les territoires conquis par l’Allemagne sont peu à peu repris, avec le soutien de la résistance intérieure. À l’est de l’Europe, l’armée rouge reprend l’initiative après la Victoire de Stalingrad. "Les Allemands sont repoussés d’URSS puis d’Europe centrale avant la bataille de Berlin remportée par les troupes soviétiques au printemps 1945. Le 8 mai 1945, l’Allemagne capitule sans condition, après le suicide d’Hitler", détaille l’historien.

En Asie, l’armée américaine reprend l’initiative à partir de l’été 1942 mais il faut encore trois longues années de combat pour mettre à mal les ambitions impérialistes japonaises. "À compter d’octobre 1944, le Japon est à bout de force. Des centaines de pilotes kamikazes se sacrifient contre les navires américains. Les Etats-Unis renforcent encore leurs bombardements massifs sur le Japon." Ils obtiennent la capitulation du pays le 2 septembre 1945, après avoir eu recours aux deux seuls bombardements nucléaires de l’histoire, sur Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 août 1945.

Le Bilan humain de la Seconde Guerre Mondiale

Comme nous l’avons vu, la Seconde Guerre Mondiale fut le conflit le plus meurtrier du XXème siècle avec une proportion plus importante de victimes civiles que militaires. Selon une estimation qui fait aujourd'hui consensus, on considère que le nombre de victimes dépasse les 65 millions, dont 5 à 6 millions de juifs. L’Union soviétique a payé le plus lourd tribut avec plus de 20 000 000 morts.

Merci à M. Florent Vandepitte, professeur agrégé d’histoire. Il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages dont Les grands discours politiques pour les nuls (Éditions First) et Le Petit livre des grandes citations de Charles de Gaulle, à paraître chez le même éditeur le 22 octobre 2020.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article