Michel Fourniret : de nouvelles traces ADN découvertes sur un matelas

Publié le par franceinfo avec France 3 Normandie, France 3, France Télévisions par B. Delombre, T. Cuny, O. Martin, A. Dupont, B. Parayre, P-M. De la Foata

Des traces ADN ont été découvertes sur un matelas saisi en 2003 dans la maison de la soeur de Michel Fourniret dans les Ardennes. Les enquêteurs veulent savoir si elles ont un lien avec plusieurs affaires non élucidées. 

Michel Fourniret : de nouvelles traces ADN découvertes sur un matelas

En 2003, dans la maison de la soeur de Michel Fourniret à Ville-sur-Lumes (Ardennes), les enquêteurs ont découvert un matelas. Récemment, l'objet a de nouveau été analysé. Dix ADN inconnus ont été isolés sur le tissu. Mais les enquêteurs ignorent si l'ogre des Ardennes a commis des crimes entre 1990 et 2000. Au cours de cette décennie, Marion Wagon, 10 ans, et Cécile Vallin, 17 ans, ont disparu. Leurs ADN pourraient être comparés à ceux retrouvés sur le matelas.

"Un manque de volonté judiciaire"

L'évolution des techniques, qui facilitent plus qu'à l'époque le travail des enquêteurs, pourrait expliquer le fait qu'autant de temps soit passé entre la perquisition de 2003 et ces découvertes récentes. Pour l'avocat du père d'Estelle Mouzin, Me Didier Seban, ce retard est dû à un manque de volonté judiciaire. "Nous avions demandé pendant toutes ces années que ces traces soient vérifiées, on ne l'a jamais fait", critique-t-il. Depuis son arrestation, Michel Fourniret a subi des dizaines d'interrogatoires. Il est toujours resté évasif sur son parcours dans les années 90.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article