Mystère : La découverte de l'épave d'un sous-marin nazi pourrait résoudre une énigme vieille de 75 ans

Publié le par Vanity Faire par Alexander Demianchuk

Des plongeurs polonais ont découvert l’épave d’un sous-marin nazi, qui, espèrent-ils, renferme un trésor pillé par les soldats hitlériens en Russie. Un mystère vieux de 75 ans.

Mystère : La découverte de l'épave d'un sous-marin nazi pourrait résoudre une énigme vieille de 75 ans

Comme nous informe ce vendredi 1er octobre le quotidien britannique The Guardian, une énigme vieille de 75 ans pourrait être résolue. En effet, des plongeurs polonais affirment avoir trouvé l'épave d'un navire allemand de la Seconde Guerre mondiale. Un premier pas vers la résolution du mystère de la Chambre d’ambre, une salle décorée que les nazis ont pillée dans un palais tsariste en Russie.

La découverte

Des plongeurs du groupe Baltictech disent avoir trouvé l'épave du Karlsruhe. « Nous recherchons l'épave depuis l'année dernière, lorsque nous avons réalisé que l'histoire la plus intéressante et la moins connue pouvait se trouver au fond de la mer Baltique », a déclaré Tomasz Stachura, l'un des plongeurs, dans un communiqué. « Il est pratiquement intact. Dans ses cales, nous avons découvert des véhicules militaires, de la porcelaine et de nombreuses caisses dont le contenu est encore inconnu ».

Le Karlsruhe avait participé à l'opération Hannibal, l'une des plus grandes évacuations maritimes de l'histoire, qui a aidé plus d'un million de soldats allemands et de civils de Prusse orientale à échapper à l'avancée soviétique, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Selon les documents de l'époque, le navire a quitté Königsberg avec une importante cargaison et 1 083 personnes à bord.

« Tout cela, mis ensemble, stimule l'imagination humaine. Trouver le vapeur allemand et les caisses au contenu encore inconnu qui reposent au fond de la mer Baltique peut être significatif pour toute l'histoire », a déclaré Tomasz Zwara, un autre des plongeurs.

Patrick Aventurier/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Patrick Aventurier/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Une reconstruction de la Chambre d'ambre au Zarkosje Selo Palace à Saint-Pétersbourg, en Russie en 2000. 

La Chambre d'ambre

Décorée d'ambre et d'or, la Chambre d'ambre faisait partie du palais de Catherine, près de Saint-Pétersbourg. Elle a été vue pour la dernière fois à Königsberg, alors une ville portuaire de la Baltique en Allemagne, aujourd'hui une enclave russe de Kaliningrad. Le bateau à vapeur Karlsruhe a quitté Königsberg en 1945 avec une lourde cargaison avant que les avions de guerre soviétiques ne le coulent au large des côtes polonaises.

La Chambre d'or a été construite en Prusse, puis donnée en cadeau à Pierre le Grand de Russie en 1716. Les nazis l'ont démantelée et l'ont emmenée à Königsberg, d'où elle a disparu lors des bombardements alliés sur la ville. Beaucoup pensent qu'elle a été détruite. Des artisans russes ont construit une réplique de la salle du palais de Catherine.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article