Octobre 1945, images du procès de Pierre Laval

Publié le par INA

C’était le numéro deux du Régime de Vichy, Pierre Laval, chef du gouvernement, fut condamné à mort à la Libération et fusillé le 15 octobre 1945.

Le 12 octobre 1945, les Actualités Françaises présentaient des images du procès agité du collaborateur, plusieurs fois expulsés de la salle pour "violence", et du verdict de la Haute Cour de Justice le condamnant à mort.

"Pierre Laval a oublié dans tous les sens d'être un innocent, il fut avocat, il plaide... il discourt mais il a voulu la victoire de l'Allemagne, l discourt mais il a trahi... L'heure est venue de payer et c'est devant un fauteuil vide que la sentence que la France attendait est tombée : la mort" !

 Octobre 1945, images du procès de Pierre Laval

Pour aller plus loin

Le retour de Laval au gouvernement : constitution du nouveau gouvernement par le maréchal Pétain. "C'est avec lui que j'ai, au moment le plus tragique de notre désastre, fondé l'Ordre nouveau qui doit assurer le relèvement de la France. Aujourd'hui, dans un moment aussi décisif que celui de juin 1940, je me retrouve avec lui pour reprendre l'oeuvre nationale et d'organisation européenne dont nous avions, ensemble, jeté les bases". (Audio, 19 avril 1942)

Exécution de Pierre Laval. Reportage de Pierre Sabbagh à la prison de Fresnes. Le 15 octobre 1945 à 11h00, les magistrats annonçaient à Pierre Laval son exécution. Il a aussitôt pris du poison et a été transporté à l'infirmerie dans un état grave. Un journaliste s'est rendu sur les lieux afin de recueillir des témoignages sur "la fin du traître de Châteldon". Devant la prison, c'est la confusion. De nombreux journalistes sont présents, mais on ne sait rien. Le journaliste interroge des confrères. On lui indique l'endroit de l'exécution : en dehors de la prison, au pied d'un château d'eau, duquel on ne peut approcher. Echo sonore de la salve. Il est 12h32 "Pierre Laval a expié". Un habitant qui de son jardin a assisté à l'exécution décrit ce qu'il a pu voir. On ne sait toujours pas comment il s'est empoisonné. Le corps a été chargé directement dans un cercueil pour le cimetière de Thiais. (Audio, 15 octobre 1945)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article