Pour Donald Trump, les soldats américains morts à la bataille du Bois Belleau en 1918 sont des "perdants et des idiots"

Publié le par France 3 Hauts-de-France par Jennifer Alberts

Le magazine américain The Atlantic révèle des propos de Donald Trump datant de 2018. Le président américain venait d'annuler sa venue dans l'Aisne pour le centenaire de la bataille du Bois Belleau où 1800 soldats sont morts. Des soldats qu'il aurait qualifiés de "perdants" et d'"idiots".

 En juin 1918, plus de 1800 soldats américains sont morts lors de la bataille du Bois Belleau dans l'Aisne. Ils sont inhumés dans le cimetière américain situé sur les lieux des combats. • © FTV

En juin 1918, plus de 1800 soldats américains sont morts lors de la bataille du Bois Belleau dans l'Aisne. Ils sont inhumés dans le cimetière américain situé sur les lieux des combats. • © FTV

Il avait annulé sa venue officielle quelques jours avant la cérémonie. Le 20 novembre 2018, Donald Trump devait être présent à la commémoration du centenaire de la bataille du Bois Belleau dans l'Aisne. Le 1er juin 1918, près de 1800 soldats américains y sont tombés au combat et sont inhumés dans ce village près de Château-Thierry.

La vraie raison bien loin de la raison officielle

Mais la météo peu avenante avait contraint l'équipe du président américain à annuler la présence de Donald Trump, affirmant lui-même que l'hélicoptère de la présidence ne pourrait pas voler à cause de la pluie. 

Une justification officielle qui serait fausse, selon The Atlantic. Dans un article du 3 septembre 2020, le magazine américain révèle une conversation entre Donald Trump et des membres de son équipe à propos de ce déplacement dans l'Aisne : le président américain aurait refusé de venir au Bois Belleau "parce qu'il craignait que ses cheveux ne se décoiffent sous la pluie et parce qu'il ne croyait pas important d'honorer les Américains morts à la guerre". Des propos rapportés à nos confrères américains par quatre personnes présentes lors de cette discussion.

Pas de vétérans dans les défilés militaires

The Atlantic affirme également que, lors d'une conversation avec des membres du personnel le matin de la visite prévue, Donald Trump aurait déclaré: "pourquoi devrais-je aller dans ce cimetière ? Il est rempli de perdants". Dans un autre échange quelques minutes plus tard, le président américain aurait qualifié les plus de 1 800 Marines morts lors de la bataille du Bois Belleau "d'idiots" de s'être faits tuer. Il aurait également "dénigré à plusieurs reprises l'intelligence des militaires et a demandé que les anciens combattants blessés soient tenus à l'écart des défilés militaires", ont déclaré de nombreuses sources à The Atlantic.

Donald Trump auraient enfin demandé à ses collaborateurs "qui étaient les gentils dans cette guerre ?" et déclaré qu’il ne comprenait pas pourquoi les États-Unis étaient intervenus aux côtés des Alliés, termine l'article de The Atlantic.

Démenti de la Maison blanche

Des accusations que le présidant américain a démenti. Donald Trump a déclaré aux journalistes jeudi 3 septembre que cette histoire était fausse. "Penser que je ferais des déclarations négatives envers nos militaires et nos héros décédés alors que personne n’aurait fait ce que j’ai fait", a-t-il déclaré Trump. C'est un mensonge total ... C'est une honte."

Une défense également martelée par l'équipe Trump. "Personne n'est assez courageux pour apposer son nom à ces accusations. C'est parce qu'elles sont fausses", a déclaré Judd Deere un des porte-parole de l'exécutif. Hogan Gidley, un ancien porte-parole de la Maison Blanche qui avait accompagné Donald Trump lors de son voyage en France en 2018, a également dénoncé des accusations "complètement ridicules" et des sources anonymes "minables et lâches".

Une bataille importante dans l'histoire américaine

Bois Belleau, ou Belleau Wood Outre-Atlantique, est un petit bois d'à peine deux hectares situé près de Château-Thierry dans l'Aisne. Les Marines tombés en juin 1918 sont inhumés dans un cimétière américain situé au pied de la colline où sont tombés les Devil's dogs. 

Il occupe une grande place dans l'histoire de l'Europe et des États-Unis. Le 1er juin 1918, les premiers soldats américains montaient à l'offensive contre l'ennemi allemand. 1800 Marines y sont morts lors des combats et près de 8000 sont blessés. Belleau Wood constitue un tournant dans la Première Guerre Mondiale. Cette bataille ont permis aux Etats-Unis et à ses Alliés de bloquer l'avancée allemande vers Paris.
 
Selon The Atlantic, le cimetière américain et les lieux de la bataille "sont vénérés par le Corps des Marines". Chaque année, entre 3 000 et 4 000 Américains se rendent sur ce lieu de mémoire pour rendre hommage à leurs ancêtres à l'occasion d'une cérémonie militaire du Mémorial Day le dernier dimanche de mai en présence de troupes de Marines US et de troupes françaises. 

Quelques mois avant les commémorations du centenaire de Bois Belleau, lors d’une visite à Washington en avril 2018, le président français Emmanuel Macron avait offert à Donald Trump un chêne issu du bois de Belleau. Ce dernier, symbole de l’amitié Trump-Macron, n’avait pas survécu.

The Atlantic est un magazine mensuel culturel américain fondé en novembre 1857 à Boston, dans le Massachusetts. Il publie essentiellement des articles sr  les affaires étrangères, la politique, l'économie et les tendances culturelles. Il vise en priorité les "eaders d'opinion".

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article