Vosges: un promeneur trouve un obus... et l'apporte à la gendarmerie

Publié le par BFMTV par Shéhérazade Ben Essaid

La brigade de gendarmerie a dû sécuriser son périmètre, en attendant que les démineurs neutralisent l'obus.

Un gendarme (photo d'illustration). - DENIS CHARLET / AFP

Un gendarme (photo d'illustration). - DENIS CHARLET / AFP

Il a certainement pensé bien faire... mais il n'aurait pas dû. Un habitant de la commune de Châtel-sur-Moselle, dans les Vosges, a découvert un obus américain datant de la Seconde Guerre mondiale, lors d'une promenade en forêt samedi dernier, comme l'ont révélé les gendarmes sur leur page Facebook. Sauf qu'au lieu de ne pas y toucher, le badaud a jugé bon de l'emmener à la gendarmerie la plus proche.

    "Quitte à déposer quelque chose devant une gendarmerie, préférez un petit mot de soutien ou un joli dessin", a écrit non sans rire la gendarmerie des Vosges sur le réseau social.

Avant de rappeler les consignes à respecter dans ce genre de situation: "ne pas manipuler l'engin suspect", "le protéger et le masquer des vues", "baliser la zone" et "composer le 17".

Face au danger constitué par cette munition, les militaires n'ont eu d'autre choix que de faire appel aux services de déminage de Colmar, comme le précise Vosges matin. Une fois sur zone, les experts ont pu constater que l'obus était toujours actif, et qu'il aurait pu exploser à tout moment. Une fois neutralisé, ce dernier a été emporté pour être détruit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article