Bajanov Boris

Publié le par Mémoires de Guerre

Boris Gueorguievitch Bajanov était un membre du Parti communiste soviétique, né en 1900 à Mohyliv-Podilskyï (oblast de Vinnitsa, aujourd'hui en Ukraine) et décédé en 1982 à Paris. Il est principalement connu pour ses publications contenant des révélations sur Staline

Bajanov Boris

Carrière

Boris Bajanov étudia à l'université Saint-Vladimir de Kiev ainsi qu'à l'Université technique d'État de Moscou. Bajanov a 17 ans lors de la Révolution russe de 1917. Le pouvoir éclate en Ukraine. Il devint membre du parti communiste soviétique en 1919, il est élu secrétaire de district, et travaille dès 1922 sous les ordres de Lazare Kaganovitch au comité central du parti. Bajanov devient Secrétaire du Politburo et adjoint de Staline le 9 août 1923. Le 26 octobre 1923, Bajanov a pris des notes lors d'une réunion du Comité central auquel ont assisté Vladimir Lénine, Joseph Staline, et Léon Trotsky à un moment où Lénine était très malade, il mourra trois mois plus tard. Lors de la réunion, Lénine a proposé de nommer Trotsky comme son « héritier ». 

Selon les notes de Bajanov, Trotsky a refusé le poste de leader adjoint parce qu'il était juif, son explication étant : « Nous ne devrions pas donner à nos ennemis l'occasion de dire que notre pays était gouverné par un Juif.... Il serait bien mieux s'il n'y avait pas un seul Juif dans le premier gouvernement révolutionnaire soviétique. » Après la mort de Lénine en janvier 1924, Staline, Kamenev et Zinoviev ont régi le parti, se plaçant idéologiquement entre Trotsky et Nikolaï Boukharine. Trotsky a été contraint à l'exil et a finalement été assassiné en 1940 au Mexique par un agent de Staline. Les notes de Bajanov ont été découvertes au début de 1990 par l'historien soviétique Victor Danilov et ont apporté une réponse à une question: pourquoi Léon Trotsky a refusé l'offre de Vladimir Lénine de le désigner comme héritier.

De 1923 à 1924, Bajanov assiste à toutes les réunions du bureau politique et travaille au secrétariat de Staline et au Politburo jusqu'à la fin de 1925. Dans les années 1920, le rôle de Bajanov dans le cercle de Staline est moindre que celle du «groupe des cinq» composé de Yakov Brezanovsky, Ivan Tovstukha, Amayak Nazaretian, Georgy Kanner, et Lev Mekhlis. L'influence de Bajanov envers Staline a augmenté après que Brezanovsky et Nazaretian ont quitté le secrétariat. Bajanov était capable de tenir sur des positions différentes au Politburo de 1925 à 1928. Insatisfait de contribuer au communisme, il s'enfuit d'Union soviétique en passant par l'Iran le 1er janvier 1928, l'année où Staline fait adopter les premiers plans quinquennaux pour l'économie nationale de l'Union soviétique. Bajanov serait le seul assistant au secrétariat de Staline qui se serait retourné contre le régime soviétique. Bajanov a obtenu l'asile en France pour cette raison.

Par sa défection, Bajanov est devenu un ennemi de Staline. Bajanov a été poursuivi dans une chasse à l'homme dirigée par Georges Agabekov, qui était le chef des espions soviétique au Proche-Orient à cette époque jusqu'à ce que lui-même fasse défection en France en juin 1930. En octobre 1929, Staline ordonna à Iakov Bloumkine d'aller à Istanbul, en Turquie, pour assassiner Léon Trotsky, de passage à Paris, Blumkine devait aussi assassiner Bajanov. Avec l'aide de son cousin, Arkady Maximov, Blumkine a mis en scène un accident de voiture. Cependant, l'accident de voiture n'a pas réussi à tuer Bajanov. Bajanov a combattu en 1940 dans une formation d'émigrés russes avec l'armée finlandaise dans sa défense contre l'Union soviétique. 

Publications

  • Avec Staline dans le Kremlin, Paris, Les Éditions de France, 1930.
  • J'étais Le Secretaire De Staline, De Cremille, 1977.
  • Boris Bazhanov, Bajanov révèle Staline. Souvenirs d'un ancien secrétaire de Staline, Paris, Gallimard, 1979, 300 p. (ISBN 2-07-029887-6)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article