C'est arrivé le 8 novembre 1939 : l'attentat manqué contre Adolf Hitler

Publié le par Le Progrès par N. S.

Georg Elser est un communiste allemand. Dès 1939, il comprends qu'Adolf Hitler a pour projet d'entraîner l'Allemagne dans la guerre. Il décide de l'en empêcher en l'assassinant. Il prépare un attentat un an à l'avance, mais rate son coup de 13 minutes seulement.

La brasserie dans laquelle s'est déroulé l'attentat, après l'explosion. D.R.

La brasserie dans laquelle s'est déroulé l'attentat, après l'explosion. D.R.

Le 8 novembre 1939, le communiste Georg Elser commet un attentat contre Hitler.

Mais il rate son coup à 13 minutes seulement...

Elser est un communiste allemand. Il vit très mal la montée au pouvoir d’Adolf Hitler.

Il a peur que le Führer n’entraîne le pays dans la guerre. En 1938, il décide d’assassiner le chef d’Etat.

Il repère la Brasserie Bürgerbräukeller, un établissement munichois dans lequel Hitler vient célébrer chaque année son putsch manqué de 1923.

Elser a un plan. Il va dissimuler une bombe dans un pilier, celui qui se trouve à côté du pupitre où Hitler prononce toujours son discours.

Il prépare son coup un an à l’avance.

Un attentat de haute précision.

Elser est un ancien horloger. Il sait donc comment fabriquer un mécanisme de mise à feu.

Il se fait embaucher dans une carrière et vole petit à petit des explosifs.

Il s’installe dans un atelier de Munich et se fait passer pour un inventeur auprès de ses voisins.

Pendant les deux mois précédents l’attentat, il va tous les soirs souper à la brasserie.

Juste avant la fermeture, il se cache dans un placard à balai et n’en sort que quand l’établissement est vide.

Pendant 35 nuits, il creuse un trou dans le pilier qu’il dissimule comme il le peut. Il a même prévu d’installer une petite plaque métallique, au cas où quelqu’un y enfoncerait un clou.

A force de travailler à genoux, ces derniers suintent de pus. Mais Elser arrive à ses fins. Il dépose la bombe le 3 novembre.

Il programme la détonation 140 heures à l’avance, afin qu’elle explose le 8 novembre entre 21h15 et 21h30.

L'échec d'Elser.

Le soir de l’attentat, Hitler est entouré des plus grands dignitaires nazis. Himmler, Goebbels, Ribbentrop, ils sont tous là, à l’exception de Göring.

Le Führer fait son discours, comme prévu. Mais surprise, il part plus tôt que d’habitude. Il a un train à prendre pour Berlin.

La bombe explose 13 min après son départ, tuant quelques membres du parti nazi, mais personne de vraiment important.

Les autorités se mettent en chasse du terroriste. Les matériaux utilisés pour fabriquer la bombe sont rares. Les vendeurs sont facilement identifiables. Après le recueil de plusieurs témoignages, ils comprennent que c’est Elser, l’auteur de l’attentat.

Pendant ce temps, ce dernier a été arrêté à la frontière suisse. Les douaniers ont trouvé son comportement curieux.

Il est arrêté, torturé et envoyé en prison jusqu’en 1941. Puis, il est envoyé dans les camps. D’abord à Sachsebhausen, puis à Dachau. Il y est exécuté le 9 avril 1945.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article