De la Seconde Guerre mondiale à l'Indochine: le parcours étoilé d'Henri Malin, Compagnon de la Libération

Publié le par Le Progrès par notre correspondant Guy Sautarel

Il y a tout juste 80 ans, le 16 novembre 1940, le général de Gaulle, chef des Français libres, instaurait un ordre prestigieux : l’Ordre de la Libération. Henri Malin, originaire de Chavannes-sur-Reyssouze, a été déclaré Compagnon de la Libération en juillet 1943. Un titre qui s'ajoute à bien d'autres décorations. 

Henri Malin, Compagnon de la Libération. Photo DR1 /3 - Le général de Gaulle, chef des Français libres.  Photo DR2 /3 - La 2 e DB du général Leclerc.  Photo DR3 /3
Henri Malin, Compagnon de la Libération. Photo DR1 /3 - Le général de Gaulle, chef des Français libres.  Photo DR2 /3 - La 2 e DB du général Leclerc.  Photo DR3 /3
Henri Malin, Compagnon de la Libération. Photo DR1 /3 - Le général de Gaulle, chef des Français libres.  Photo DR2 /3 - La 2 e DB du général Leclerc.  Photo DR3 /3

Henri Malin, Compagnon de la Libération. Photo DR1 /3 - Le général de Gaulle, chef des Français libres. Photo DR2 /3 - La 2 e DB du général Leclerc. Photo DR3 /3

Henri Malin, né à Chavannes-sur-Reyssouze, le 9 mai 1912, est adopté par la Nation suivant le jugement du tribunal de Bourg, le 8 janvier 1920. Ses parents étaient agriculteurs. Ils habitaient Servignat, puis Chavannes, au hameau du Tronchet, en décembre 1910. Henri Malin n’avait pas deux ans lorsque sa mère est décédée et un peu plus de six ans lorsque son père est déclaré « mort pour la France » en octobre 1918.

En 1921 et 1926, il est recensé à Courtes chez ses grands-parents maternels, Félix Bérardet et Pauline-Céline Rongeat. Son grand-père était son tuteur. Il a appris le métier de boulanger et, à 18 ans, s’est engagé une première fois, pour deux périodes consécutives de 18 mois, pour le 50e régiment de chars de Lunéville (Meurthe-et-Moselle). Après un retour à la vie civile, il s’est à nouveau engagé en janvier 1936.

En juin 1940, refusant la défaite, il a rejoint l’Angleterre et les Forces Françaises Libres. Ce sera le début d’un long parcours fait de campagnes au Cameroun, au Congo, en Égypte, en Lybie. Tunisie… Il est blessé à Médenine (Tunisie) en mars 1943.

La reconnaissance

Le général de Gaulle le fait Compagnon de la Libération par décret du 2 juin 1943.

En juillet 1943, Henri Malin sert dans le 501e régiment de chars de combat au sein de la 2e DB du futur maréchal Leclerc avec laquelle il débarque en Normandie début août 1944 et participe à la campagne de France. Quelques année plus tard, il part faire la guerre d'Indochine. Il mettra un terme à sa carrière militaire en 1962 avec le grade de commandant. Il décède en mars 2003.

Le travail de recherches

Mireille Moura, membre de l’association Ain-généalogie effectue des recherches et collectes des données qui permettent la confection de précieux dossiers historiques. Une exposition d’une quinzaine de tableaux retraçant cette période aurait dû être présentée au public de la région mais l’urgence sanitaire est venue repousser l’événement. Parmi ses travaux, figure la fiche identitaire d’Henri Malin.

Cette année 2020, Charles de Gaulle est triplement célébré pour les 130 ans de sa naissance, les 80 ans de l’Appel du 18 juin et les 50 ans de son décès mais aussi pour les quatre-vingts ans de la création de l’Ordre de la Libération. Cet ordre était destiné à « récompenser les personnes ou les collectivités militaires et civiles qui allaient se signaler dans l’œuvre de la libération de la France et de son Empire. » Les titulaires de la Croix de la Libération ont droit au titre de Compagnons de la Libération. Ce sont, à terme, 1061 croix qui ont été décernées.

Plusieurs décorations

  • Commandeur de la Légion d’Honneur Compagnon de la Libération Croix de Guerre 39/45 (3 citations).
  • Croix de Guerre des TOE (Théâtres d’opérations extérieures -2 citations)
  • Croix de la Valeur militaire Military Cross (Angleterre).
  • Croix de Guerre des TOE (2 citations)
  • Croix de la Valeur Militaire
  • Military Cross (GB)

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article