Décès de Giuliana Chenal-Minuzzo, première femme à prononcer le serment olympique

Publié le par Le Figaro par La rédaction avec AFP

La Fédération italienne de ski a annoncé mercredi la disparition de Giuliana Chenal-Minuzzo qui fut la toute première athlète féminine à prononcer le serment olympique en 1956, après être devenue la première Italienne médaillée lors de Jeux olympiques d'hiver en 1952. 

Décès de Giuliana Chenal-Minuzzo, première femme à prononcer le serment olympique

L'Italienne, décédée à l'âge de 88 ans, figurait «parmi les plus grandes championnes de ski alpin de l'après-guerre», a souligné sur son site la Fédération italienne. Giuliana Chenal-Minuzzo fut la première Italienne à décrocher une médaille aux JO d'hiver grâce à sa médaille de bronze obtenue en descente en 1952 aux Jeux d'Oslo. Elle avait récidivé avec le bronze huit ans plus tard lors des JO de Squaw Valley (Etats-Unis), cette fois en slalom géant. Entre temps, à l'occasion des Jeux de Cortina d'Ampezzo de 1956, elle était devenue à la première athlète féminine à prononcer le serment olympique (Jeux d'été et d'hiver confondus). 

Le serment olympique, prononcé pour la première fois lors des JO de 1920, fait partie du protocole de la cérémonie d'ouverture de tous les Jeux, et il est confié à un athlète du pays hôte, qui s'exprime au nom de tous les athlètes participant aux compétitions. Giuliana Chenal-Minuzzo avait connu ses premiers succès à la fin des années 1940 et fut sacrée plusieurs fois championne d'Italie en descente et en slalom pendant les années 1950, rappelle la Fédération italienne de ski, qui s'associe à la peine de la «famille dans ses heures de douleur».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article