Elsa Raven : Mort de l'actrice de "Retour vers le futur" et "Titanic"

Publié le par Pure People

Elle n'était pas une star de cinéma mais elle était une actrice respectée au sein de la prestigieuse Academy of Motion Pictures Arts and Sciences. Mardi 3 novembre, l'Américaine Elsa Raven est morte à l'âge de 91 ans.

 L'actrice Elsa Raven dans le film "Retour vers le futur" en 1985.

L'actrice Elsa Raven dans le film "Retour vers le futur" en 1985.

Elle était apparue dans des films cultes tels que Titanic et Retour vers le futur. Le 3 novembre 2020, Elsa Raven est morte à l'âge de 91 ans. Son agent a confirmé la triste nouvelle auprès du site Deadline. L'actrice américaine est décédée chez elle, à Los Angeles.

La comédienne avait fait ses débuts au théâtre à New York avant de s'illustrer au cinéma. Elle avait décroché son premier rôle sur grand écran en 1970, dans le drame policier Les Tueurs de la lune de miel. Elsa Raven était ensuite apparue dans le film d'horreur Amityville : La Maison du diable en 1979 en interprétant Mme Townsend, l'agent immobilier. Un de ses personnages les plus connus était celui de la femme faisant la quête auprès de Marty McFly pour l'horloge de l'Hôtel de ville dans Retour vers le futur, en 1985.

Autre brève apparition dans l'incontournable Titanic en 1997, où Elsa Raven jouait Ida Strauss, la femme âgée qui se couche avec son mari pendant que l'eau monte dangereusement dans le navire. Une scène que l'on retrouve également dans le clip de la chanson My Heart Will Go On de Céline Dion. Son dernier rôle au cinéma était dans le thriller américain Answers to nothing, en 2011. Elsa Raven était également connue des téléspectateurs avec plusieurs apparitions dans des séries aussi variées que L'Agence tous risques, General Hospital, Le Prince de Bel-Air, Seinfeld ou encore Tout le monde aime Raymond.

L'actrice américaine était un membre votant de la prestigieuse Academy of Motion Pictures Arts and Sciences, qui remet chaque année les Oscars.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article