Mort de l'acteur Michel Robin, grand second rôle au cinéma (La chèvre, Amélie Poulain...) des suites de la Covid-19

Publié le par Télé Loisirs par Emilie Leoni

Le comédien Michel Robin, ancien sociétaire de la Comédie française, connu à la télévision et au cinéma pour ses nombreux seconds rôles comme celui du PDG Monsieur Bens dans La Chèvre, nous a quittés à l’âge de 90 ans, des suites de la Covid-19.

Mort de l'acteur Michel Robin, grand second rôle au cinéma (La chèvre, Amélie Poulain...) des suites de la Covid-19

Son visage aura marqué nombre de films incontournables du patrimoine cinématographique français, à l'instar de son personnage dans Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, ou celui du PDG Monsieur Bens dans La Chèvre. L'acteur Michel Robin s’est éteint ce jeudi 19 novembre 2020, des suites de la Covid-19. Il venait de fêter ses 90 ans. "Cette époque nous éprouve cruellement et nous la haïrons de nous priver soudainement des plus fragiles et des meilleurs d’entre nous" a réagi Éric Ruf, administrateur général de la Comédie-Française. "Nous avons tous un souvenir précis de Michel, parti il y a dix ans déjà de notre théâtre. De sa tendresse et de son humour dévastateur. De sa dent aussi, carnassière et drôle. Nous comptions énormément pour Michel qui gardait un attachement indéfectible à notre Maison".

Une prolifique carrière au théâtre et au cinéma

C'est sur les planches que Michel Robin débute sa carrière à la fin des années 1950-début 1960 , au sein de la troupe de Roger Planchon, puis de la Compagnie Renaud-Barrault. En 1990, il reçoit le Molière du meilleur comédien dans un second rôle pour la pièce La Traversée de l'hiver, de Yasmina Reza, puis intègre la Comédie-Française, dont il deviendra sociétaire. En plus de s'illustrer dans des pièces maîtresses du spectacle vivant (William Shakespeare, Marivaux, Ionesco, Victor Hugo, George Feydeau, Molière...), il joue également à la télévision et sur grand écran. Il compte une soixantaine de films à son actif, dont Un sac de billes de Jacques Doillon, L'hôtel de la plage, comédie culte des années 1970 de Michel Lang, La chèvre de Francis Veber, Le marginal de Jacques Deray, Les Petites Fugues d'Yves Yersin, où son rôle sera auréolé du Grand Prix d'interprétation du jury du Festival de Locarno (1979), Merci pour le chocolat de Claude Chabrol, et bien entendu Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, suivi d'Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet, ou plus récemment Adieu Berthe ou l'enterrement de mémé de Bruno Podalydès. Sa dernière apparition au cinéma remonte à 2018 dans la film de science-fiction Dans la brume, au côté de Romain Duris. Toutes nos condoléances vont à sa famille et à ses proches.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article