Normandie. Ancien député du Bessin, François-Henri d’Harcourt est décédé

Publié le par Ouest-France par Nathalie Lecornu-Baert

Né à Paris, il était le 12e duc d’Harcourt en titre. Élu pour la première fois en 1955 au poste de conseiller général de Balleroy, devenu député dans les années 1970, ce centriste a été battu aux législatives de 1997 par Laurence Dumont. François-Henri d’Harcourt est décédé à Annecy (Haute-Savoie) : il avait 91 ans.

François-Henri d’Harcourt a été député du Calvados de 1973 à 1997. | DR

François-Henri d’Harcourt a été député du Calvados de 1973 à 1997. | DR

Descendant d’un compagnon de Guillaume le Conquérant, François-Henri d’Harcourt est né à Paris en 1928. Parallèlement à un début de carrière de grand reporter (en Afrique et en Asie), il est entré en politique en 1955, devenant conseiller général du canton de Balleroy, puis député du Bessin en 1973, succédant à Raymond Triboulet.

Membre de l’UDF, il conservera son siège jusqu’en 1997, avant de céder sa place à la socialiste Laurence Dumont. Conseiller municipal de Maisons jusqu’en 2001, François-Henri d’Harcourt vivait depuis à Annecy (Haute-Savoie), où il est décédé jeudi 5 novembre 2020 à l’âge de 91 ans.

Sans descendance, cette branche de la famille d’Harcourt s’éteint : son frère Jean, fondateur de l’association des Donateurs et amis du musée Baron-Gérard de Bayeux, est également décédé en 2015 sans laisser de descendant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article