Saint-Lunaire. Une conférence sur Churchill et de Gaulle, ce jeudi

Publié le par Ouest-France

Thierry Vertraete s’intéresse aux destins croisés de Churchill et de Gaulle. | DR

Thierry Vertraete s’intéresse aux destins croisés de Churchill et de Gaulle. | DR

Churchill, de Gaulle, une même volonté de continuer la guerre contre l’Allemagne nazie. Deux caractères qui possèdent une égale détermination à continuer coûte que coûte le combat.

L’intransigeance du Général de Gaulle va se heurter à la stratégie de conservation de l’Empire britannique, de Winston Churchill. Deux styles très différents. Un francophile convaincu, Churchill, une méfiance atavique vis-à-vis d’Albion, de Gaulle.

« Les incidents rudes et pénibles qui se produisirent à maintes reprises entre nous, en raison des frictions de nos deux caractères, de l’opposition de certains intérêts de nos pays respectifs, des abus que l’Angleterre commit au détriment de la France blessée, ont influé sur mon attitude à l’égard du Premier ministre… » Mémoire de guerre, L’appel, de Gaulle.

« La croix la plus lourde qui m’ait été donnée de porter est la croix de Lorraine. » Cette phrase est attribuée à Winston Churchill. La boutade qu’il aura faite au sujet de ses relations avec de Gaulle. Elle est citée par l’actuel Premier ministre, Boris Johnson.

Jeudi 29 octobre, à 18 h, au centre culturel Jean-Rochefort, boulevard des Cap-Horniers. Gratuit. Renseignements au 06 50 73 97 30.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article