Sète : quelques "bonnes" histoires de faits divers surgies du passé

Publié le par Midi Libre par MARC CAILLAUD

En avant-première, plusieurs récits du volume 2 de "Faits divers à Cette" de Christian Lagarde, à lire prochainement dans l'édition Midi Libre de Sète. 

Plongée dans le Cette d'autrefois. / DR

Plongée dans le Cette d'autrefois. / DR

Une arrestation théâtrale (juin 1896), des poissons alcoolos (septembre 1911), la poubelle communale (juin 1921), vacances tragiques au Kursaal (août 1893), capitaine courageux (juin 1898), une fauvette en correctionnelle (décembre 1903), la patronne du Grand Café sauvagement agressée et volée (novembre 1913)...

Voici quelques-uns des récits relatés dans le volume 2 de "Faits divers à Cette", compilés par Christian Lagarde. En avant-première, en attendant la sortie de ce livre, l'auteur a bien voulu en dévoiler de "bonnes feuilles" pour les lecteurs de l'édition Midi Libre de Sète.

À lire du 23 au 27 novembre

Nous les publierons dans le courant de la semaine du 23 au 27 novembre. Ainsi que plusieurs "brèves", souvent savoureuses, comme celles-ci, datant de 1912 et 1913 :

"Un procès-verbal fut dressé le 1er octobre au jeune Clément Marcel, treize ans, surpris en train de jeter de la poudre à éternuer dans la salle du cinéma Pathé, quai de Bosc".

"Le lundi 30 juin, un procès-verbal fut dressé à Di Rosa Michel, vingt ans, habitant rue Garenne, pour avoir soustrait des poissons dans le bassin de la place de la mairie, au moment où des ouvriers nettoyaient ledit bassin".

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article