Décès de l'acteur Claude Brasseur : retour en images sur des scènes de Dom Juan, tournées à la Saline d'Arc-et-Senans

Publié le par France 3 Bourgogne Franche-Comté par Sarah Rebouh

L'acteur français est décédé à l'âge de 84 ans. L'annonce de sa mort a été faite ce mardi 22 décembre 2020. Retour en images, sur sa présence à la Saline d'Arc-et-Senans, lorsqu'il avait tourné Dom Juan, en 1965.

 Claude Brasseur est mort à l'âge de 84 ans. • © ARNAUD JOURNOIS/MaxPPP

Claude Brasseur est mort à l'âge de 84 ans. • © ARNAUD JOURNOIS/MaxPPP

"Claude Brasseur est décédé ce jour dans la paix et la sérénité entouré des siens. Il n’a pas été victime du Covid. Il sera inhumé à Paris dans le respect des règles sanitaires et reposera aux côtés de son père (le comédien Pierre Brasseur : ndlr), au cimetière du Père-Lachaise à Paris", a annoncé ce mardi 22 décembre Elisabeth Tanner, dirigeante de l’agence Time Art.

Né le 15 juin 1936 à Neuilly-sur-Seine, Claude Brasseur était le fils du comédien Pierre Brasseur et de la romancière Odette Joyeux. Son parrain n'était autre qu'un ami de son père, le célèbre écrivain américain Ernest Hemingway.

L'acteur français était notamment connu du public pour son rôle dans le film "La Boum", mais aussi pour avoir joué dans la trilogie "Camping", avec des répliques très connues telles que "Pastis par temps bleu, Pastis délicieux" ou "Remballe tes tongs maman, on rentre à Melun !".

C'est un véritable monument du cinéma français qui s'est éteint quelques jours avant Noël. Il rejoint ainsi l'acteur français Michel Piccoli, décédé en mai dernier, et avec qui il avait tourné le film "Dom Juan ou le festin de Pierre", en 1965 en Franche-Comté.

Les deux hommes avaient notamment enregistré quelques scènes à la Saline Royale d'Arc-et-Senans, dans le Doubs.

Claude Brasseur, très apprécié du public français, a tourné dans près de 130 films. Il a remporté deux César au cours de sa carrière. L'un pour la comédie "Un éléphant ça trompe énormément", réalisé en 1977, et pour "La Guerre des Polices", tourné en 1980.

    Je n'ai jamais eu l'impression de travailler, je m'amuse. J'aime bien me déguiser, j'ai tout fait, j'ai tout vécu. Je n'ai pas du tout envie de m'arrêter. Claude Brasseur, en 2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article