Vladimir Poutine sur les nerfs : son premier opposant, Navalny, prêt à revenir en Russie « son pays »

Publié le par Gala par Solène Sablayrolles

De vives tensions. Après avoir passé quelques mois en Allemagne, lors de sa convalescence à la suite de son empoisonnement au Novitchok, le principal opposant de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, serait prêt à rentrer en Russie.

Vladimir Poutine sur les nerfs : son premier opposant, Navalny, prêt à revenir en Russie « son pays »

Entre Vladimir Poutine et Alexeï Navalny, les tensions sont au plus haut point. Le premier opposant au président russe serait sur le point de regagner son pays, après avoir été en convalescence en Allemagne. Ce mardi 15 décembre, le rescapé a révélé au micro de la radio Écho de Moscou : "Je vais retourner en Russie, qui est mon pays et où j’ai beaucoup de choses à faire." Si Alexeï Navalny ne semblait pas obtenir le soutien du peuple russe dans le passé, son empoisonnement au Novitchok, en août dernier, a changé la donne. L’homme politique commence peu à peu à faire pâlir Vladimir Poutine, le père de Katerina Tikhonova

Si le rescapé réside pour le moment dans un petit village de Forêt-Noire, avec sa femme et ses deux enfants, son retour en Russie semble être imminent. "Comment vais-je retourner en Russie ? Eh bien, laissez-moi réfléchir : je vais probablement acheter un billet d’avion, m’envoler pour l’aéroport de Shérémétyevo (à Moscou) où des journalistes m’attendront avec des micros, et peut-être même des fleurs", a-t-il expliqué, toujours sur les ondes d’Écho de Moscou. Cependant, ses désirs pourraient ne pas se réaliser si simplement. Le Kremlin a présenté trois lois à la Douma qui pourraient freiner les plans de l’opposant russe. Si la première consiste en un renforcement du statut d'"agent étranger", la seconde concerne "la privation de liberté pour diffamation sur Internet". À cause de cette loi, Alexeï Navalny pourrait être arrêté s’il venait à rentrer en Russie.

Un plan retardé ?

Dans tous les cas, même si l’homme en convalescence risque de ne pas pouvoir s’opposer directement à Vladimir Poutine, il est possible que sa femme, Youlia, se présente aux élections de 2021. Pour le vice-président du Centre des technologies politiques de Moscou, Alexeï Makarkine, son avenir est encore incertain. Comme il l’a expliqué au Figaro : "Le pouvoir redoute que l’opposant profite de la lassitude des gens à cause des problèmes économiques et de la baisse des revenus pour provoquer une déstabilisation", avant d’évoquer la possible stratégie de Vladimir Poutine, qui serait atteint de la maladie de Parkinson : "Traiter Navalny d’agent de l’étranger, pour affaiblir sa popularité, et l’attaquer sur le terrain pénal, pour l’emprisonner si nécessaire." La situation entre les deux hommes russes est loin de s’apaiser.

Alexeï Navalny de retour en Russie ? ITAR TASS / BESTIMAGE

Alexeï Navalny de retour en Russie ? ITAR TASS / BESTIMAGE

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article