Haute-Vienne : La police retrouve un fugitif condamné à 10 ans de prison pour trafic de stupéfiants

Publié le par 20 Minutes par Thibaut Chevillard

ENQUETE Cet homme de 43 ans avait été condamné à dix ans de prison en juillet 2020 dans une affaire d’importation de cocaïne et d’héroïne depuis les Pays-Bas 

 Illustration d'agents de la police judiciaire. — C. Allain / 20 Minutes

Illustration d'agents de la police judiciaire. — C. Allain / 20 Minutes

Il n’avait pas pris la peine de venir à l’audience. Un fugitif de 43 ans, condamné en son absence à 10 ans de prison en juillet 2020, a été interpellé par les enquêteurs de la police judiciaire de Limoges le 7 janvier dernier, apprend 20 Minutes de sources concordantes. Un mandat d’arrêt avait été délivré à l’encontre de cet homme de 43 ans, qui avait écopé d’une lourde peine pour son implication dans une affaire d’importation de cocaïne et d’héroïne depuis les Pays-Bas et l’Espagne.

Les policiers ont commencé à s’intéresser à lui il y a plusieurs semaines. La BNRF (brigade nationale de recherche des fugitifs) venait alors de transmettre à la cellule de renseignement opérationnel sur les stupéfiants de la PJ de Limoges une liste de personnes recherchées, susceptibles de se trouver en Haute-Vienne. Les enquêteurs ont tiqué sur un nom. Cet homme, originaire de Tours, ils le connaissent bien. Ils ont déjà eu affaire à lui plusieurs fois.

Impliqué dans un autre dossier

« Il se trouve que l’on travaille actuellement sur un autre dossier de trafic de stupéfiants et son nom est apparu dans l’enquête. Grâce aux éléments que l’on avait dans ce dossier parallèle, on a pu le localiser », nous explique Alexandra Dudognon, directrice adjointe de l’antenne de police judiciaire de Limoges. Le 7 janvier dernier, ils le retrouvent à Isle. Cette fois, il n’a pu filer et esquiver les policiers. « Il était resté dans la région et vivait chez différents amis », précise la commissaire Dudognon. Les policiers l’ont conduit directement en prison pour qu’il y purge sa peine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article