Nouveau logo, nouveau site : la CIA se vend comme une marque

Publié le par Next INpact

L’agence américaine du renseignement se dote d’un nouveau visage, avec une volonté clairement affichée d’attirer de jeunes talents, en renouvelant son image.

Nouveau logo, nouveau site : la CIA se vend comme une marque

Une image de « vieille agence », voire de club très sélectif pour hommes blancs de l’Ivy League, en référence à ce réseau de huit anciennes universités américaines, dont Harvard, Princeton et Yale. La nouvelle identité veut donc casser les codes.

« Nous sommes la première ligne de défense de la nation », peut-on ainsi lire sur le nouveau site. On y trouve un assemblage de cases contenant le nouveau logo, des messages « forts » ou des photos de personnes puisant dans un maximum de groupes ethniques, pour promouvoir une idée bien spécifique : tout n’est qu’une question de talent. 

À Associated Press, la directrice de l’agence, Gina Haspel, dit espérer que cette nouvelle identité visuelle donnera aux candidats une idée « de l’environnement dynamique qui les attend ici ». Elle ajoute que l’agence a fait bien du chemin depuis qu’elle-même avait postulé. Une campagne de promotion est également en cours sur Twitter.

Mais sur Twitter, justement, cette campagne est critiquée, voire moquée. La tentative de l’agence de s’adresser à des populations plus jeunes et diversifiées est trop visible pour beaucoup, notamment pour des designers qui se sont penchés sur la question.

Les comparaisons affluent, notamment sur le nouveau logo, qui pour les uns fait penser à une marque de vêtements de type « urbain », à un festival de musique pour d’autres, un journal littéraire ou même à The Intercept. 

En France, la Police Nationale vient elle aussi de se doter d'un nouveau logo, sans toucher au reste cependant.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article