Bastié Pierre

Publié le par Mémoires de Guerre

Pierre Bastié, né le 17 septembre 1925 à Sallèles-d'Aude (Aude) et mort le 21 mai 2013 à Carcassonne (Aude), est un homme politique français. 

Bastié Pierre

Carrière

En 1943, Pierre Bastié s'engage volontairement dans la Résistance et participe à la libération de la Haute-Vallée de l'Aude. Pierre Bastié a commencé sa carrière comme instituteur à Escouloubre (Aude), avant d'être nommé à Nébias (Aude) où il fit toute sa carrière jusqu'à sa retraite. Entretemps, il devint maire de cette commune de 1959 à 1983, conseiller régional de 1981 à 1986, vice-président du Conseil Régional de 1983 à 1986,et conseiller général de 1974 à 2001, date à laquelle il prit sa retraite politique. 

Il fut également sénateur de l'Aude de 1981 à 1986 en remplacement de Raymond Courrière nommé au gouvernement. Il a été l'un des signataires de l'abolition de la peine de mort en France en 1981, ainsi que signataire pour la retraite à 60 ans, également membre de la Commission des Affaires Sociales; de 1986 à 1999, président de la Fédération Départementale des Chasseurs ; de 1990 à 2001, président des Pompiers de l'Aude (S.D.S.I.S.). À Quillan (Aude), il créa en 1983 le premier Syndicat des Communes Forestières de France dont il fut président jusqu'à sa retraite en 2001. 

Mandats

  • Maire de Nébias de 1959 à 1983
  • Conseiller municipal (opposition) de Quillan de 1983 à 1995
  • Conseiller général du canton de Quillan de 1974 à 2001
  • Sénateur de l'Aude de 1981 à 1986

Distinctions

  • Croix du combattant volontaire de la Résistance
  • Commandeur des Palmes Académiques
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article