Podcast : le « Gros Roger », l'incroyable destin d'un gangster du Puy

Publié le par L'Eveil de la Haute-Loire par Christophe Darne

À l’été 1949, la figure de Roger Senanedj, que le Milieu surnomme le « Gros Roger » (à gauche), s’affiche dans toute la presse française suite au vol des bijoux de la Bégum. Aux côtés des enquêteurs, l’ancienne Miss France retrouve une partie des diamants dérobés.

À l’été 1949, la figure de Roger Senanedj, que le Milieu surnomme le « Gros Roger » (à gauche), s’affiche dans toute la presse française suite au vol des bijoux de la Bégum. Aux côtés des enquêteurs, l’ancienne Miss France retrouve une partie des diamants dérobés.

C’est dans le Toulon des années 1930 et du Marseille de l’après-guerre, loin du Puy où il est né et a grandi, que Roger Senanedj s’est fait un nom et une réputation. Celle d’un truand confirmé mais surtout d’un as du volant qui a mis ses talents au service des parrains du Milieu et de Pierrot le Fou. Le vol des bijoux de la Begum en 1949 devait constituer le gros coup de sa carrière… Retour sur ce destin incroyable, de la place Cadelade du Puy aux quartiers malfamés de Marseille en passant par le camp de concentration de Buchenwald... 

Un podcast original de L’Eveil de la Haute-Loire.

Texte et récit : Christophe Darne

Montage et technique : Christophe Coffy

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article