Régnier Marthe

Publié le par Mémoires de Guerre

Marthe Régnier, née le 26 novembre 1880 dans le 10e arrondissement de Paris et morte le 30 août 1967 dans le 16e arrondissement de cette même ville, est une actrice et chanteuse française. 

Régnier Marthe
Régnier Marthe

Carrière

Marthe Régnier fut une comédienne célèbre dans les années folles. Elle est entrée à la Comédie-Française en 1901 et a fait ses débuts dans une pièce intitulée Agnès, puis, dans les années 1910, elle apparait au cinéma dans plusieurs courts-métrages. Mariée en 1902 au dramaturge Abel Tarride, elle est la mère du réalisateur Jean Tarride et de l'acteur Jacques Tarride.

Elle divorce ensuite pour épouser en 1916 José de Oliveira Murinelly, secrétaire d'ambassade du Brésil en France. Elle a été la maitresse du baron Henri de Rothschild, qui fit construire en 1929 le Théâtre Pigalle par amour pour elle. Elle s'intéressait à la mode et aux bijoux, et en femme d'affaires en avance sur son temps, elle se faisait photographier pour faire connaitre ses propres créations. Marthe Régnier repose au cimetière de Marly-le-Roi (Yvelines). 

Filmographie

  • 1910 : Manon (court métrage anonyme) : Manon
  • 1918 : La Jeune Fille la plus méritante de France, court-métrage de Germaine Dulac
  • 1931 : Y'en a pas deux comme Angélique, de Roger Lion : la bonne
  • 1933 : Étienne, de Jean Tarride : Simone Lebarmecide
  • 1936 : Mayerling, d'Anatole Litvak : la baronne Vetsera
  • 1942 : Les Hommes sans peur, d'Yvan Noé : la malade

Théâtre

  • 1901 : Agnès.
  • 1902 : La Petite Amie d'Eugène Brieux, Comédie-Française : Maria
  • 1902 : Les Burgraves de Victor Hugo, Comédie-Française : Gorlois
  • 1902 : Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, Comédie-Française : Fanchette
  • 1903 : Antoinette Sabrier de Romain Coolus, théâtre du Vaudeville
  • 1903 : Les Coteaux du Médoc de Tristan Bernard, théâtre du Vaudeville
  • 1904 : Les affaires sont les affaires d'Octave Mirbeau
  • 1905 : Le Bon numéro d'André Barde, théâtre du Vaudeville
  • 1905 : Petite peste de Romain Coolus, théâtre du Vaudeville
  • 1906 : Le Péril jaune d'Alexandre Bisson et Albert de Saint-Albin, théâtre du Vaudeville
  • 1906 : Mademoiselle Josette, ma femme de Paul Gavault et Robert Charvay, théâtre du Gymnase
  • 1909 : La Petite Chocolatière de Paul Gavault, théâtre de la Renaissance
  • 1913 : L'Institut de Beauté, comédie en trois actes, d'Alfred Capus, Théâtre des Variétés
  • 1923 : Le Moulin de la galette, d'Henri de Rothschild, théâtre Antoine
  • 1923 : L'Heure du berger, d'Edouard Bourdet
  • 1924 : Si je voulais, de Paul Géraldy
  • 1930 : Etienne, de Jacques Deval, pièce en 3 actes, Théâtre Saint-Georges, rôle de Simone Lebarmécide
  • 1934 : La Machine infernale de Jean Cocteau, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article