La reine Elizabeth II devrait recevoir Joe Biden à Buckingham Palace en juin

Publié le par Paris Match par Dominique Bonnet

La reine Elizabeth II devrait recevoir le nouveau président des Etats-Unis Joe Biden à Buckingham Palace en juin prochain, avant le G7 qui se tiendra dans la petite station balnéaire de Carbis Bay en Cornouailles.

La reine Elizabeth II, le 8 décembre 2020 – Joe Biden, le 27 janvier 2021 Nunn Syndication / News Pictures - Capital Pictures/News Pictures

La reine Elizabeth II, le 8 décembre 2020 – Joe Biden, le 27 janvier 2021 Nunn Syndication / News Pictures - Capital Pictures/News Pictures

Hormis Lyndon B. Johnson, elle les a tous rencontrés. Au cours de son règne long de bientôt 69 ans, la reine Elizabeth II a côtoyé, dans son royaume ou dans leur pays, treize présidents des Etats-Unis. Et normalement, en juin 2021, elle devrait accueillir son 14e à Buckingham Palace.

Le «Sunday Times» a, en effet, annoncé, ce dimanche 31 janvier, que la monarque, qui aura fêté ses 95 ans un peu moins de deux mois auparavant, devrait recevoir dans son palais londonien, avant le sommet du G7 organisé dans la petite station balnéaire de Carbis Bay en Cornouailles à l’invitation du Royaume-Uni, les dirigeants mondiaux qui y participeront. Parmi eux, se trouvera Joe Biden, devenu le 46e président des USA le 20 janvier dernier. L’hebdomadaire britannique a précisé qu’une entrevue en tête-à-tête entre celui-ci et Elizabeth II est en outre prévue, ajoutant qu’il s’agira du premier engagement diplomatique significatif de la souveraine -actuellement confinée au château de Windsor avec son époux le prince Philip- après son retour à Londres.

Consolider la "relation spéciale" entre le Royaume-Uni et l'Amérique

Le média souligne: «Le prince Charles, qui a snobé Donald Trump lors de sa visite de 2018, assistera également à la rencontre avec le nouveau président». Et de préciser que seront aussi présents, pour la réception, la femme du prince de Galles, la duchesse de Cornouailles Camilla, ainsi que son fils aîné le prince William accompagné de son épouse Kate Middleton, duchesse de Cambridge, «dans le cadre de plans élaborés par des responsables royaux et gouvernementaux pour consolider la "relation spéciale"» entre le Royaume-Uni -qui vient de quitter l’Union européenne- et l'Amérique.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article