Le Journal d'une femme de chambre

Publié le par Luis Buñuel

Le Journal d'une femme de chambre est un film franco-italien réalisé par Luis Buñuel, sorti en 1964, adaptation du roman du même nom d'Octave Mirbeau. A la fin des années 20. Un train s'arrête dans une petite gare normande. Célestine, la nouvelle bonne du vénérable monsieur Rabour, en descend. Joseph, un domestique antipathique, la mène en carriole jusqu'à la propriété bourgeoise du prieuré. Bientôt, Célestine n'ignore plus rien des travers de chacun. Elle se prête avec complaisance au fétichisme de Rabour, que les bottines féminines rendent fou, mais se refuse aux amours ancillaires que lui propose son gendre, monsieur Monteil, tenu loin de la couche conjugale par la froideur de sa femme. Elle se lie d'affection avec une jeune sauvageonne, Claire, dont on retrouve bientôt le cadavre dans un bois...

Le Journal d'une femme de chambre de Luis Buñuel
Le Journal d'une femme de chambre de Luis Buñuel

Le Journal d'une femme de chambre de Luis Buñuel

Fiche technique

  • Titre : Le Journal d'une femme de chambre
  • Réalisation : Luis Buñuel, assisté par Juan Luis Buñuel et Pierre Lary
  • Scénario : Luis Buñuel et Jean-Claude Carrière d'après le roman éponyme d'Octave Mirbeau (Éditions Fasquelle)
  • Dialogues : Luis Buñuel, Jean-Claude Carrière
  • Directeur de la photographie : Roger Fellous
  • Cadreur : Adolphe Charlet, assisté de René Schneider et Agathe Beaumont
  • Décors : Georges Wakhevitch, assisté de René Calviera
  • Costumes : Georges Wakhevitch, Jacqueline Moreau
  • Son : Antoine Petitjean, assisté de Robert Cambourakis
  • Scripte : Suzanne Durrenberger
  • Montage : Louisette Hautecoeur, assistée d'Arlette Lalande
  • Producteurs : Serge Silberman, Michel Safra,
  • Directeur de production : Henri Baum
  • Administrateur de production : Robert Demollière
  • Sociétés de production : Ciné-Alliance (France), Filmsonor (France), Spéva Films (France), Dear Film Produzione (Italie)
  • Sociétés de distribution : Cocinor (France), Carlotta Films (France), Art Cinefeel (France), Universal Pictures (étranger)
  • Pays d'origine : France, Italie
  • Langue : français
  • Genre : Comédie dramatique, étude de mœurs, satire sociale
  • Durée : 98 minutes
  • Format : Noir et blanc - 35 mm - 2.35:1, système Franscope — Mono
  • Dates de sortie : France, 4 mars 1964 ; Italie, 16 septembre 1964
  • Classification : tous publics

Distribution

  • Jeanne Moreau : Célestine, la nouvelle femme de chambre
  • Georges Géret : Joseph, le palefrenier, militant extrémiste
  • Michel Piccoli : M. Monteil, le maître de maison, obsédé sexuel
  • Françoise Lugagne : Mme Monteil, la maîtresse de maison
  • Jean Ozenne : M. Rabour, le père de Mme Monteil, fétichiste
  • Daniel Ivernel : le capitaine Mauger, le voisin des Monteil
  • Gilberte Géniat : Rose, la compagne du capitaine
  • Jean-Claude Carrière : le curé du village
  • Muni : Marianne, la domestique des Monteil
  • Bernard Musson : le sacristain, extrémiste et ami de Joseph
  • Claude Jaeger : le juge d'instruction
  • Dominique Sauvage : Claire, la petite fille assassinée
  • Madeleine Damien : la cuisinière des Monteil
  • Geymond Vital : le brigadier sur le quai de la gare
  • Marcel Rouzé : le chef de gare
  • Jeanne Pérez : la commère
  • Andrée Tainsy : la paysanne
  • Pierre Collet : le voyageur
  • Aline Bertrand : la voyageuse
  • Joëlle Bernard : la compagne de Joseph
  • Marc Eyraud : le secrétaire du commissaire
  • Gabriel Gobin : le brigadier qui vient arrêter Joseph
  • Dominique Zardi : le gendarme qui passe les menottes à Joseph
  • Jean Franval : le facteur
  • Françoise Bertin
  • Michel Dacquin : un invité au mariage
  • Marcel Le Floch
  • Marguerite Dubourg

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article