Procès en destitution de Donald Trump : Le Sénat fait machine arrière sur les témoins

Publié le par 20 Minutes par Philippe Berry

ETATS-UNIS Les procureurs démocrates ont finalement accepté de simplement ajouter la déclaration d'une élue républicaine au dossier, et Donald Trump a été acquitté dans la foulée, samedi après-midi.

Le chef de la minorité républicaine au Sénat Mitch McConnell au procès de Donald Trump, le 13 février 2021. — J. Scott Applewhite/AP/SIPA

Le chef de la minorité républicaine au Sénat Mitch McConnell au procès de Donald Trump, le 13 février 2021. — J. Scott Applewhite/AP/SIPA

Un rebondissement pour pas grand chose au procès de Donald Trump. Samedi matin, alors qu’on semblait se diriger vers un vote rapide, les sénateurs ont voté par 55 voix contre 45 pour demander l’audition de témoins. Mais après une petite heure de négociations, un compromis a été trouvé pour simplement ajouter la déclaration d'une élue républicaine au dossier. Un cafouillage qui n'a au final rien changé: Donald Trump a été acquitté dans la foulée, avec un vote coupable de 57 sénateurs, soit 10 de moins que la barre des deux tiers nécessaire pour une destitution.

Les procureurs démocrates avaient demandé à entendre sous serment l’élue républicaine Jaime Herrera Beutler, qui a rapporté vendredi soir une conversation téléphonique critique entre Donald Trump et Kevin McCarthy pendant l’assaut du Capitole du 6 janvier.

Selon l’élue, qui avait voté l’impeachment de Trump à la Chambre, le leader de la minorité républicaine lui a dit avoir imploré Donald Trump de rappeler ses supporteurs, et l’ex-président lui aurait répondu : « Eh bien Kevin, il semble que ces personnes soient plus énervées par l’élection que toi. » Selon le procureur en chef démocrate Jamie Raskin, le témoignage de l’élue représente « un élément de corroboration critique » de la conduite de Donald Trump au moment de l’assaut, illustrant son « manquement au devoir » du mandat présidentiel.

Les procureurs voulaient assigner à comparaître Jaime Herrera Beutler, se réservant la possibilité d’entendre tout autre témoin se manifestant. « Aux patriotes qui se trouvaient à côté de Donald Trump pendant cette conversation : si vous avez quelque chose à ajouter, c’est le moment », concluait l’élue dans sa déclaration de vendredi.

Les avocats de Donald Trump ont dénoncé cette requête « de dernière minute » et menacé de demander des assignations à comparaître pour « des centaines de témoins », dont Nancy Pelosi, et de faire traîner le procès pendant plusieurs semaines. Mais après des négociations entre les deux parties, le Sénat a finalement fait machine arrière, renonçant à entendre des témoins.

L'une des dernières intercitudes était le vote du patron des républicains, Mitch McConnell. Mais il a indiqué dans un email à ses collègues qu'il voterait pour acquitter Donald Trump, estimant que destituer un président après la fin de son mandat était problèmatique, et qu'il pouvait toujours être jugé au pénal.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article