Angleterre. La police fait exploser une bombe de la Seconde Guerre mondiale près d’un campus universitaire

Publié le par Ouest-France

Les policiers ont fait exploser, samedi 27 février, une bombe retrouvée la veille près du campus de l’université de la ville d’Exeter, au Royaume-Uni. Les habitants situés à 400 mètres de l’explosion ont été évacués avant le déclenchement de l’opération.

Une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale découverte dans un champ, près de Rennes, en novembre 2017 (illustration). | ARCHIVES OUEST-FRANCE

Une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale découverte dans un champ, près de Rennes, en novembre 2017 (illustration). | ARCHIVES OUEST-FRANCE

La police britannique a fait exploser une bombe de la Seconde Guerre mondiale samedi 27 février, dans le sud-ouest de l’Angleterre, rapporte L’Obs, qui relaie une information de la BBC.

L’engin explosif d’une tonne, qui avait été largué par l’aviation allemande, a été retrouvé la veille sur un chantier non loin du campus de l’Université d’Exeter. Près de 1 400 étudiants ont dû être évacués.

Cette explosion contrôlée a nécessité beaucoup de précautions. Ainsi, les occupants de plus de 2 600 logements et de 12 résidences universitaires ont dû quitter les lieux avant que les policiers ne déclenchent l’opération.

Pour limiter l’impact de cette explosion sur l’environnement immédiat, l’engin a été recouvert par 400 tonnes de sable.

Des bâtiments endommagés à 100 mètres à la ronde

Selon les constatations de la police, des bâtiments situés dans un périmètre de 100 mètres autour de la bombe « ont subi des dommages structurels, y compris des fenêtres cassées et des murs fissurés ».

Cela a eu pour conséquence d’empêcher, dimanche 28 février, le retour des habitants situés à moins de 100 mètres de l’explosion, qui a été entendue à 8 km à la ronde.

Selon un témoignage, des débris ont aussi été retrouvés jusqu’à une distance de 400 mètres du lieu de l’explosion. Située à quelques kilomètres de la côte de la Manche, la ville d’Exeter a été visée par environ 7 000 bombes de la part de l’aviation allemande durant la Seconde Guerre mondiale.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article