Au château de Valençay, une exposition sur la protection d’œuvres du Louvre en 39-45

Publié le par France Bleu par Jérôme Collin, France Bleu Berry

Une exposition est en cours de préparation au château de Valençay. Dès la réouverture des sites culturels, elle permettra au public de découvrir le rôle essentiel joué par le château pour la protection d’œuvres du Louvre pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les camions qui transportent les œuvres en provenance du musée du Louvre - André Bouet

Les camions qui transportent les œuvres en provenance du musée du Louvre - André Bouet

C'est une période de l'histoire du château de Valençay qui est assez méconnue. Et pourtant, pendant la Seconde Guerre mondiale, des œuvres d'art exposées au musée du Louvre ont été mises à l'abri dans plusieurs sites partout en France. Et le château de Valençay a été l'un des premiers à accueillir, entre autres, des tableaux et des sculptures. La Vénus de Milo est notamment restée à Valençay. "Les convois sont partis du Louvre dès septembre 1939. C'est la vie du château qui est bousculée par l'arrivée de 1084 caisses de tailles différentes. Il y avait notamment la sculpture La victoire de Samothrace et puis d'autres caisses plus petites", détaille Manon Beulay, historienne de l'art.

Une importante collecte de documents inédits 

Cette période fera l'objet d'une exposition, prête à ouvrir dès le 13 mars si les lieux culturels obtiennent le feu vert du gouvernement d'ici là. Les visiteurs pourront découvrir de nombreux documents qui témoignent de l'époque. Ils ont été collectés au cours des derniers mois après un appel à témoignages lancé par le château de Valençay. "On est chanceux car on a trouvé des documents inédits : des photos, des archives de journaux et même des tableaux. Un habitant de Valençay, qui était gardien du dépôt, avait pu photographier le départ des œuvres, notamment de la Victoire de Samothrace. Nous avons des clichés que nous ne connaissions pas de cette époque", souligne Manon Beulay.

La Victoire de Samothrace de retour au musée du Louvre - Archives nationales, 20144792-251, n° 248 – clichés Libération service photo

La Victoire de Samothrace de retour au musée du Louvre - Archives nationales, 20144792-251, n° 248 – clichés Libération service photo

Cette exposition est mûrement réfléchie par l'ensemble de l'équipe du château. L'idée est notamment de mieux faire connaître cette partie de l'histoire de Valençay aux habitants. "Ils ne connaissent pas tout ce qui s'est passé parce qu'aucun travail de fond n'avait été réalisé jusque-là", confirme Sylvie Giroux, directrice du château de Valençay. "C'est aussi connaître son territoire, avoir un dialogue avec les habitants et c'est important de valoriser notre patrimoine absolument immense", ajoute-t-elle.

Une exposition avec une identité visuelle

La scénographie et l'identité visuelle de cette exposition sont confiées à Florient Azoulay, metteur en scène et dramaturge. "Il fallait une scénographie qui puisse, de manière poétique, parler de toutes ces œuvres qui sont arrivées en étant emballées. Il y a aussi des cadres vides car au Louvre, tous les tableaux étaient décadrées à ce moment", explique-t-il. Ce sera donc une expérience visuelle mais aussi sonore. "Olivier Innocenti est un très grand compositeur de musique électro-acoustique. Il va créer une musique pour une des pièces de l'exposition", précise Florient Azoulay. 

On n'en dit pas plus : les visiteurs auront le plaisir de découvrir cette exposition dans les prochaines semaines. On espère le plus tôt possible !

Le château de Valençay se prépare pour cette exposition © Radio France - Jérôme Collin

Le château de Valençay se prépare pour cette exposition © Radio France - Jérôme Collin

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article