Birmanie : Des hommes manifestent en jupe contre le coup d’Etat

Publié le par 20 Minutes avec AFP

RESISTANCE C’était l’image de la sixième journée de manifestation contre le coup d’Etat, à Rangoun 

Les manifestations continuent malgré les risques en Birmanie. — AFP

Les manifestations continuent malgré les risques en Birmanie. — AFP

Depuis désormais une semaine, les journées de manifestations succèdent aux journées de manifestations en Birmanie. La société civile s’oppose vigoureusement au coup d’Etat militaire du 1er février. Et parfois avec des méthodes originales. Jeudi, L’Obs a repéré qu’un groupe d’homme avait manifesté en juge dans l’ancienne capitale, Rangoun. Leur idée ? Interpeller la communauté internationale, qui a déjà largement condamné le putsch.

Les jupes ? « On ne les enlèvera pas tant que la démocratie ne sera pas de retour », a indiqué Chit Lonn Zaw, 23 ans. La mobilisation de la jeunesse est un des faits saillants de la résistance au coup d’Etat en Birmanie. Il explique que cette initiative est une campagne, à laquelle participent 1.500 autres hommes.

« Cette action est un peu bizarre pour la culture birmane, mais nous pensons que le but principal est d’attirer l’attention des autres pays. Alors tous les garçons qui participent à cette campagne mettent leur vie en jeu, et leur fierté de côté. » Jeudi, Sophie Boisseau du Rocher, spécialiste de la Birmanie, notait dans 20 Minutes que « l’engagement des jeunes, qui ne veulent plus de la dictature et qui le disent clairement. Ils le disent avec humour, avec une certaine distance, certes, mais sont très clairs sur le fond du message. »

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article