Guillermin John

Publié le par Mémoires de Guerre

John Guillermin est un réalisateur, producteur et scénariste britannique, né le 11 novembre 1925 à Londres (Royaume-Uni) et mort le 27 septembre 2015, à Los Angeles (Californie). 

Guillermin John

Carrière

John Guillermin à débuté sa carrière cinématographique à la fin des années 1940, après avoir servi dans la Royal Air Force. D’abord documentariste en France, il a ensuite tourné à Hollywood sur une quarantaine d’année, allant parfois jusqu’à sortir plusieurs films par an. Des années 1950 au début des années 1970, filmographie est ponctuée d’épisodes des aventures de Tarzan, d’une suite à Shaft et à King Kong et de quelques films de guerre aux héros prestigieux, tels que Richard Attenborough.

Mais c’est en 1974 que la carrière du cinéaste trouve son heure de gloire. Alors que les films catastrophe ont le vent en poupe, John Guillermin parvient à réunir un casting all-stars pour La Tour Infernale, qui raconte l’incendie qui ravage un gratte-ciel pendant sa fête d’inauguration. L’architecte Paul Newman y fait équipe avec le pompier Steve McQueen pour tenter de sauver Faye Dunaway, Fred Astaire, William Holden, O. J. Simpson, Richard Chamberlain, Robert Vaughn et Jennifer Jones dans son dernier rôle à l’écran.

Le réalisateur se voit ensuite confier le plus grand succès de l’année 1977 produit par Dino De Laurentiis : un reboot de King Kong avec l’irrésistible Jessica Lange dans son premier rôle et le jeune Jeff Bridges. L’année suivante, il met en scène Peter Ustinov, Jane Birkin, Bette Davis, Mia Farrow et David Niven dans Mort sur le Nil, l’adaptation des aventures d’Hercule Poirot signées Agatha Christie.

Dans les années 1980, il tombe en disgrâce. Après l’effroyable Sheena en 1983, encore célébré aujourd’hui comme un des plus grands ratages de l’histoire du cinéma, il retrouve King Kong une dernière fois pour une suite, dix ans après son reboot. Un dernier film, Dead or Alive en 1988, et John Guillermin prend sa retraite. C’est son ami producteur Nick Redman qui a annoncé son décès sur son compte Facebook.

Distinctions

Récompenses

  • Kinema Junpō Awards 1976 : Meilleur film étranger pour La Tour infernale (partagé avec Irwin Allen)
  • Evening Standard British Film Awards 1980 : Meilleur film pour Mort sur le Nil

Nominations

  • Razzie Awards : Pire réalisateur pour Sheena, reine de la jungle
  • Fantasporto 1988 : Meilleur film pour King Kong 2

Filmographie

  • 1949 : High Jinks in Society
  • 1950 : Torment
  • 1951 : The Smart Aleck
  • 1951 : Two on the Tiles
  • 1951 : Four Days
  • 1952 : Miss Robin Hood
  • 1952 : Song of Paris
  • 1953 : Operation Diplomat
  • 1954 : The Crowded Day (en)
  • 1955 : Tormenta
  • 1956 : Thunderstorm
  • 1957 : Traqué par Scotland Yard (Town on Trial)
  • 1958 : Adventure in the Hopfields
  • 1958 : Le crime était signé (The Whole Truth)
  • 1958 : Contre-espionnage à Gibraltar (I Was Monty's Double)
  • 1959 : La Plus Grande Aventure de Tarzan (Tarzan's Greatest Adventure)
  • 1960 : Le Jour où l'on dévalisa la banque d'Angleterre (The Day They Robbed the Bank of England)
  • 1960 : Quand gronde la colère (Never Let Go)
  • 1962 : Les Femmes du général (Waltz of the Toreadors)
  • 1962 : Tarzan aux Indes (Tarzan Goes to India)
  • 1964 : Les Canons de Batasi (Guns at Batasi)
  • 1965 : La Fleur de l'âge (Rapture)
  • 1966 : Le Crépuscule des aigles (The Blue Max)
  • 1968 : Syndicat du meurtre (P.J.)
  • 1968 : Un cri dans l'ombre (House of Cards)
  • 1969 : Le Pont de Remagen (The Bridge at Remagen)
  • 1970 : El Condor
  • 1972 : Alerte à la bombe (Skyjacked)
  • 1973 : Shaft contre les trafiquants d'hommes (Shaft in Africa)
  • 1974 : La Tour infernale (The Towering Inferno)
  • 1976 : King Kong
  • 1978 : Mort sur le Nil (Death on the Nile)
  • 1980 : Mr. Patman
  • 1984 : Sheena, reine de la jungle (Sheena)
  • 1986 : King Kong 2 (King Kong Lives)
  • 1988 : Poursuite en Arizona (The Tracker), téléfilm

Publié dans Réalisateur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article