Ida de Schaumbourg-Lippe

Publié le par Mémoires de Guerre

La princesse Ida Mathilde Adélaïde de Schaumbourg-Lippe (Bückeburg, 28 juillet 1852 – Schleiz, le 28 septembre 1891) était l'épouse de Henri XXII Reuss-Greiz de 1872 jusqu'à sa mort. Elle est la mère d'Hermine Reuss zu Greiz, seconde épouse de Guillaume II, le dernier empereur allemand et de Caroline, grande-duchesse de Saxe-Weimar-Eisenach. 

Ida de Schaumbourg-Lippe

Famille

Elle était la fille d'Adolphe Ier de Schaumbourg-Lippe et de son épouse Hermine de Waldeck-Pyrmont. Ses frères et sœurs sont Georges de Schaumbourg-Lippe et Adolphe de Schaumbourg-Lippe, mari de Victoria de Prusse. En dépit de leur haute naissance, Ida et ses frères et sœurs ont été élevés très simplement; un rapport dit qu'ils "savaient plus sur la cuisine que de nombreuses femmes de degré inférieur". Ida a également été bien scolarisée, et a été en mesure de tenir son rang, dans les discussions à propos de la philosophie et de la science avec les savants dans sa principauté. 

Mariage et descendance

Le 8 octobre 1872, Ida épouse Henri XXII Reuss-Greiz, prince de Reuss depuis 1867. Par conséquent, Ida fut par la suite appelée Son Altesse Sérénissime la princesse Reuss de Greiz. Ils ont eu les enfants suivants :

  • Henri XXIV Reuss-Greiz (1878-1927)
  • Emma (1881-1961) mariée en 1903 à Graf Eric von Ehrenburg (1880-1930)
  • Marie (1882-1942) mariée en 1904 à Ferdinand von Gnagnoni (1878-1955)
  • Caroline de Reuss-Greiz (1884-1905) mariée en 1903 à Guillaume-Ernest de Saxe-Weimar-Eisenach (1876-1923)
  • Hermine Reuss zu Greiz (1887-1947) mariée en 1907 à Jean Georges de Schoenaich-Carolath (1873-1920) ; puis en 1922 à l'ex-empereur Guillaume II (1859-1941)
  • Ida (1891-1977) mariée en 1911 à Christophe Martin III de Stolberg-Roßla (1888-1949)

Mort

Ida est décédée le 28 septembre 1891 à l'âge de 39 ans à Schleiz. Elle est morte populaire, l'une des rares membres d'une famille royale en Allemagne à profiter d'une telle popularité. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article