Le député LR de l'Oise et homme d'affaires Olivier Dassault est mort à l'âge de 69 ans dans le crash de son hélicoptère

Publié le par franceinfo, France Télévisions

Le parlementaire était le fils et petit-fils des industriels Serge et Marcel Dassault.

Le député LR Olivier Dassault le 19 juin 2019 à l'Elsyée à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le député LR Olivier Dassault le 19 juin 2019 à l'Elsyée à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le député Les Républicains de l'Oise Olivier Dassault est mort à l'âge de 69 ans, dimanche 7 mars, a appris franceinfo auprès de la présidence de l'Assemblée nationale. Olivier Dassault était le fils et petit-fils des industriels Serge et Marcel Dassault, et l'une des plus grandes fortunes de France.

Le parlementaire a perdu la vie dans un accident d'hélicoptère, dimanche en fin d'après-midi à Touques, près de Deauville, selon les informations de France Bleu Normandie. L'appareil venait de décoller d'une propriété privée et aurait heurté un arbre. Le pilote est également mort dans le crash. 

Enquête ouverte pour homicide involontaire

La procureure de la République de Lisieux a chargé la section de recherches de la gendarmerie des transports aériens de l'enquête pour homicide involontaire. Le Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA) a également ouvert une enquête de sécurité.

Olivier Dassault était ingénieur et pilote de formation. Officier diplômé de l'Ecole de l'air, il avait le grade de commandant de réserve. L'homme était aussi photographe, auteur de nombreux ouvrages, et grand amateur de chasse. Dans la tradition familiale, il s'était lancé dans la politique en 1977 au conseil municipal de Paris, puis à celui Beauvais et dans l'Oise, dont il avait été élu député en 1988, puis sans interruption depuis 2002.

Hommages à un "capitaine d'industrie"

Sous l'impulsion de son père, il avait intégré la direction du groupe aéronautique familial, à la mort de son grand-père en 1986. Dans les années 2000, il s'était aussi impliqué dans la gouvernance des nombreux titres de presse détenus par sa famille (Le Figaro, Valeurs actuelles, Jours de chasse...). Mais l'élu national avait dû renoncer à ses fonctions au sein la holding Dassault, en raison de risques de conflits d'intérêts. Le magazine Forbes le classait 361e fortune mondiale en 2020, à égalité avec ses deux frères et sa sœur, avec environ 5 milliards d'euros chacun.

Emmanuel Macron a rendu hommage au parlementaire, dans un tweet. "Olivier Dassault aimait la France. Capitaine d'industrie, député, élu local, commandant de réserve dans l'armée de l'air : sa vie durant, il ne cessa de servir notre pays, d'en valoriser les atouts. Son décès brutal est une grande perte. Pensées à sa famille et à ses proches", a écrit le chef de l'Etat.

De nombreuses personnalités de droite ont également rendu hommage à Olivier Dassault. "Notre région perd un grand serviteur", a tweeté Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France. "Grande tristesse à la nouvelle de la brutale disparition d'Olivier Dassault. Homme d'entreprise, mais aussi photographe reconnu, il avait la passion de la politique dans le sang, ancré dans son département de l'Oise", a salué Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article