Rego Luis

Publié le par Mémoires de Guerre

Luis Rego est un acteur, humoriste , chanteur et musicien portugais, ayant fait sa carrière en France depuis 1960, né le 30 mai 1943 à Lisbonne. 

Rego Luis

Carrière

Luis Rego naît le 30 mai 1943 à Lisbonne, au Portugal. À 17 ans, en 1960, il fuit son pays afin d'échapper au service militaire en Angola, qui était encore une colonie portugaise et pour fuir la dictature qui régnait alors dans son pays. Il commence sa carrière comme musicien dans Les Problèmes où il tient la guitare rythmique, groupe qui accompagne le chanteur Antoine. Il est arrêté pour désertion et emprisonné durant 2 mois au Portugal sous le régime dictatorial de Salazar. Son nom apparaît dans une chanson écrite pour le soutenir, Ballade à Luis Rego, prisonnier politique, extraite du premier album du groupe (Antoine rencontre les Problèmes).

En 1966, le groupe devient « Les Charlots ». La carrière de Luis Rego est alors étroitement liée à celle de ses acolytes : Gérard Rinaldi, Gérard Filippelli, Jean-Guy Fechner et Jean Sarrus. Il partage avec les Charlots le succès de leurs nombreuses chansons humoristiques : Paulette la reine des paupiettes en 1967), On n'est pas là pour se faire engueuler en 1969 et Merci Patron en 1971. La même année, après avoir tourné le film Les Bidasses en folie avec les Charlots, il décide de quitter le groupe, craignant que sa notoriété reste associée à celui-ci. Cependant, il apparaîtra encore dans certains de leurs films quelques années plus tard : Le Retour des bidasses en folie (1983), Le Retour des Charlots (1992). Dans le groupe des Charlots, Luis était très ami avec Gérard Filippelli.

Luis Rego joue en solo dans plusieurs films à succès : Les Bronzés (1978), Les hommes préfèrent les grosses (1981) ou encore La Vengeance du serpent à plumes (1984). Dans les années 1980, on l'entend aussi à la radio, en « avocat le plus bas d'Inter », plaidant avec Pierre Desproges dans Le Tribunal des flagrants délires sur France Inter. À cette occasion, il interprète notamment, en présence de l'invité Jean-Marie Le Pen, le sketch « La Journée d'un fasciste », qui restera une de ses interventions les plus célèbres dans cette émission. En 1987, il réalise le film Poule et frites. Depuis, Luis Rego continue sa carrière au cinéma (sa prestation chez Philippe Garrel dans Le Cœur fantôme est très remarquée), au théâtre et à la télévision.

En 1982, un portrait documentaire lui est consacré dans l'émission « Les enfants du rock » sur Antenne 2, alors qu'il propose un one-man show au Théâtre Fontaine, à Paris. En 2013, un autre portrait documentaire lui est consacré sous la direction du journaliste et réalisateur Gilles Botineau. Ce film, intitulé Luis Rego, la balade d'un homme heureux, donne au comédien l'occasion de s'exprimer en toute liberté. Il revient notamment sur sa longue carrière artistique, avec nostalgie, humour et objectivité. Louis Rego a demandé en vain la nationalité française. Il dit qu'il est à sa connaissance le seul Portugais installé depuis des dizaines d'années en France et qui se soit vu refuser la nationalité française. Il bénéficie d'une carte de séjour de 10 ans renouvelable. Au Portugal, il a été amnistié en 1981 des différentes poursuites de l'État portugais relatives à sa désertion de 1960, et peut donc y aller depuis janvier 1982. 

Prises de position

Il co-signe en mai 2019, parmi 1 400 personnalités du monde de la culture, la tribune « Nous ne sommes pas dupes ! », publiée dans le journal Libération, pour soutenir le mouvement des Gilets jaunes et affirmant que « Les gilets jaunes, c'est nous ». 

Rego Luis

Filmographie

  • 1970 : La Grande Java de Philippe Clair : Luis
  • 1970 : Le Distrait de Pierre Richard
  • 1971 : Les Bidasses en folie de Claude Zidi : Luis
  • 1973 : Je sais rien, mais je dirai tout de Pierre Richard : Luis
  • 1974 : Le Führer en folie de Philippe Clair : Harry
  • 1975 : La Course à l'échalote de Claude Zidi : Franz
  • 1977 : Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine de Coluche : Le second capitaine des mousquetaires
  • 1978 : Les Bronzés de Patrice Leconte : Bobo
  • 1981 : Le Roi des cons de Claude Confortès : L'homme à la terrasse
  • 1981 : Les Hommes préfèrent les grosses de Jean-Marie Poiré : Gérard Langlois
  • 1983 : Le Retour des bidasses en folie de Michel Vocoret : Le sergent
  • 1983 : Circulez y a rien à voir de Patrice Leconte : Reska
  • 1983 : Sandy de Michel Nerval : Ernest
  • 1983 : Debout les crabes, la mer monte ! de Jean-Jacques Grand-Jouan : L'avocat
  • 1984 : Aldo et Junior de Patrick Schulmann : Paul
  • 1984 : La Smala de Jean-Loup Hubert : L'interne alcoolo
  • 1984 : La Vengeance du serpent à plumes de Gérard Oury : Alvaro
  • 1985 : Tranches de vie de François Leterrier : L'interprète
  • 1986 : Paulette, la pauvre petite milliardaire de Claude Confortès : Georges
  • 1986 : Maine-Océan de Jacques Rozier : Lucien Pontoiseau
  • 1986 : Gauguin, le loup dans le soleil de Henning Carlsen
  • 1987 : Poule et frites de Luis Rego : Roger/Antoine
  • 1991 : Les Secrets professionnels du Dr. Apfelglück de Thierry Lhermitte : M. Gomez
  • 1991 : Ma vie est un enfer de Josiane Balasko : Pazou
  • 1992 : Le Retour des Charlots de Jean Sarrus : Antonio
  • 1992 : Coitado do Jorge de Jorge Silva Melo : Sequeira
  • 1996 : Le Cœur fantôme de Philippe Garrel : Philippe
  • 1998 : Ça n'empêche pas les sentiments de Jean-Pierre Jackson : Bernard, le patron du bistrot
  • 1998 : Le Bon Coin de Jacques Richard
  • 1999 : Superlove de Jean-Claude Janer : Maurice
  • 1999 : La vie ne me fait pas peur de Noémie Lvovsky : le père d'Inès
  • 2000 : La Chambre obscure de Marie-Christine Questerbert : le confesseur
  • 2000 : Um Dia na Vida de Álvaro García de Zúñiga : Luis
  • 2001 : Mercredi, folle journée ! de Pascal Thomas : Mercier
  • 2001 : Gagner la vie de João Canijo : Adérito
  • 2001 : Fifi Martingale de Jacques Rozier
  • 2002 : Fleurs de sang de Alain Tanner : Le directeur du festival Erotico
  • 2002 : Mille millièmes, fantaisie immobilière de Rémi Waterhouse : M. Da Silva
  • 2003 : San-Antonio de Frédéric Auburtin : Pinaud
  • 2005 : El cantor de Joseph Morder : William Stern
  • 2006 : Quatre étoiles de Christian Vincent : Robert
  • 2007 : Après lui de Gaël Morel : Père de Franck
  • 2010 : Copacabana de Marc Fitoussi : Patrice
  • 2011 : La lapidation de Saint Étienne de Pere Vilà
  • 2013 : Ouf de Yann Coridian : le père de François
  • 2013 : Attila Marcel de Sylvain Chomet : Monsieur Coelho
  • 2013 : Luis Rego se raconte de Jérémy Kaplan : lui-même
  • 2014 : Plutôt crever que mourir ici (court métrage) de Jean-Baptiste Delannoy : Willy
  • 2016 : Nocturama de Bertrand Bonello : Jean-Claude

Théâtre

  • 1973 : Le dernier sorti nettoie la salle (one man show) de Luis Rego, Théâtre du Ranelagh
  • 1975 : Viens chez moi, j'habite chez une copine de Luis Rego, Didier Kaminka, mise en scène Jean-Luc Moreau, théâtre Édouard VII, Studio des Champs-Elysées
  • 1977 : Fromage ou dessert de Philippe Bruneau, mise en scène Luis Rego, Café de la Gare
  • 1979 : Les chantiers de la gloire de Philippe Bruneau et Martin Lamotte, mise en scène Luis Rego, Théâtre de l'Atelier
  • 1982 : Hommage à Koudechapo (one man show) de Luis Rego, Théâtre Fontaine
  • 1985 : Orphée aux enfers d'Offenbach, mise en scène René Dupuy, Théâtre Fontaine
  • 1986 : L'auvent du pavillon 4 de Sotha, Café de la Gare
  • 1989 : La Bonne Adresse de Marc Camoletti, mise en scène de l'auteur, Théâtre Michel
  • 1992 : Une fille entre nous d'Éric Assous, Théâtre d'Edgar
  • 1993 : Une fille entre nous d'Éric Assous, tournée
  • 1995 : L'Assemblée des femmes d'Aristophane, mise en scène Jean-Luc Tardieu, Maison de la Culture de Loire-Atlantique Nantes
  • 1997 : Panier de crabes de Neil Simon, mise en scène Jacques Rosny, Théâtre Saint-Georges
  • 1998 : Le médecin malgré lui de Molière, mise en scène Maurice Risch, tournée
  • 2000 : Sarcelles sur mer de Jean-Pierre Bisson, Théâtre de la Tempête
  • 2002 : Un simple froncement de sourcil de Ged Marlon, mise en scène de l'auteur, Théâtre du Rond-Point
  • 2003 : Un simple froncement de sourcil de Ged Marlon, mise en scène de l'auteur, théâtre national de Nice, tournée
  • 2004 : Un simple froncement de sourcil de Ged Marlon, mise en scène de l'auteur, théâtre Montparnasse
  • 2009 : La Célestine de Fernando de Rojas, mise en scène Frédérique Lazarini et Henri Lazarini, Vingtième Théâtre
  • 2013 : Occupe-toi d'Amélie de Georges Feydeau, mise en scène Pierre Laville, tournée

Télévision

  • 1969 : L'Homme qui venait du Cher de Pierre Desfons : Luis
  • 1970 : Un incertain sourire de Robert Bober
  • 1970 : Les Saintes chéries de Jean Becker, épisode : « Ève et son premier client »
  • 1989 : Personne ne m'aime de Bernard Dubois
  • 1991 : Salut les copains de Dominique Masson : Memphis
  • 1992 : Les Cravates léopards de Jean-Luc Trotignon : Jo Ballister
  • 1995 : Jamais deux sans toi...t (série) épisode « Sacré animal »
  • 1997 : Le Monde d'Angelo de Pascal Kané : Robert
  • 1997 : Petites de Noémie Lvovsky : le père d'Inès
  • 1998 : Ivre mort pour la patrie de Vincent Hachet : Luis
  • 1999 : H (TV, Saison 2, épisode 3 « Une histoire de démission ») : dans son propre rôle
  • 2001 : Le P'tit bleu de François Vautier : Inspecteur Villard
  • 2001 : Rastignac ou les Ambitieux de Alain Tasma : Monsieur Albert
  • 2001 : Objectif bac de Patrick Volson : Adolpho Pereira
  • 2005 : Trois femmes… un soir d'été de Sébastien Grall : Solignac
  • 2005 : Maigret (TV, 1 épisode)
  • 2006 : SOS 18 (TV, 1 épisode)
  • 2008 : Villa Marguerite de Denis Malleval : Étienne Grandclément
  • 2009 : Elles et moi de Bernard Stora : Jo Morales
  • 2010 : A vos caisses ! de Pierre Isoard : M. André, le chef de chœur de la chorale
  • 2013 : Luis Rego, la balade d'un homme heureux de Gilles Botineau (documentaire) : lui-même
  • 2013 : Candice Renoir (TV, 1 épisode)
  • 2017 : On va s'aimer un peu, beaucoup... (saison 1, épisode 6)
  • 2018 : Scènes de ménages : Au boulot !

Disques

  • 1972 : Hé, Amor novo, Quadras soltas (45 tours) ;
  • 1973 : Mozart, basta !, Je t’aime, tu m’aimes, on s’emmerde (45 tours) ;
  • 1977 : Le cœur en polyuréthane (45 tours) ;
  • 1983 : Festival du café-théâtre de Cannes (33 tours de sketches de divers humoristes), sketch Allo Macha ;
  • 1986 : L'Envers du monde (33 tours de textes lus par différents acteurs), texte Les sables mouvants ;
  • 1992 : Résident de la république française (Album CD) ;
  • 2005 : Le Tribunal des flagrants délires : La Journée d'un fasciste, L'homme est bon, Toto chez le médecin, L'imprésario du Christ, Ma femme de ménage, La Bretagne, Le Petit capuchon, 'Appel du RPR, Corrigez-moi ça me fait rire, Je suis féministe, SOS racisme, Les lois de l'équilibre, Ma voisine, Les poux, La Mère porteuse, Festival de Cannes, D'accord pas d'accord, 7 péchés capitaux, Manger tue, Le bienheureux, BHL on me dit que vous êtes philosophe, Du caviar dans la soupe, ULLA 36 15, Prenéape le verlan, La rigueur ou ma main dans la gueule, Le plus nul de l'équipe, Le courrier des imbéciles, Elle est chou Arlette, Dialogue avec Desproges, On vieillira ensemble, Immigration 1989, Ici on blanchit, Quand vous serez réfugié fiscal au Portugal (Double album CD).

Chansons pour d'autres interprètes :

  • 1967 : Cléo : Les bouaïtes (Luis Rego et Gérard Rinaldi) ;
  • 1967 : Petit Louis et son Quartet : Moi j'suis maso (Luis Rego et Boris Bergman) ;
  • 1967 : Chérie : Chatte de velours (Boris Bergman & Gérard Rinaldi / Luis Rego) ;
  • 1968 : Henri Genès et Jean Lefebvre : Les minets de la plage (Luis Rego et Georges Pirault).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article