Si elle était élue présidente de la République, la première décision de Marine Le Pen serait "l'organisation d'un référendum sur l'immigration"

Publié le par franceinfo, Radio France

Dans ses priorités figureraient également la renégociation de la maîtrise des frontières avec l'Europe et relâcher la pression fiscale sur les classes moyennes. 

Si elle était élue présidente de la République, la première décision de Marine Le Pen serait "l'organisation d'un référendum sur l'immigration"

Si elle était élue présidente de la République, la première décision de Marine Le Pen serait "l'organisation d'un référendum sur l'immigration"

À la question de savoir ce qu'elle mettrait en place comme toutes premières mesures si elle était élue présidente de la République, Marine Le Pen, invitée mardi 23 mars de la matinale de France Inter, a expliqué que sa "première décision serait l'organisation d'un référendum sur l'immigration". Selon la présidente du Rassemblement national, "cela fait maintenant des décennies que les différents gouvernements prennent des décisions en matière d'immigration sans que jamais le peuple français n'ait été entendu ou n'ait été questionné sur ce sujet".

"Deuxièmement, a-t-elle déclaré, j'irais auprès de la Commission européenne leur expliquer ce que je considère comme étant non négociable dans le domaine de la souveraineté nationale et notamment la maîtrise de nos frontières car je considère que la maîtrise des frontières relève de la souveraineté nationale".

Enfin, Marine Le Pen a dit qu'elle mettrait en place une réforme fiscale. D'après la députée du Pas-de-Calais, "la pression qui pèse sur les classes moyennes aujourd'hui est une pression qui est insoutenable".

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article