Xavier Bertrand candidat à la présidentielle : pourquoi maintenant ?

Publié le par RTL par Olivier Bost et Coline Daclin

ÉDITO - Xavier Bertrand a annoncé sa candidature à la présidentielle de 2022. Mais pourquoi maintenant ? Selon Olivier Bost, il y a des raisons tactiques, et d'autres moins agréables.

Xavier Bertrand candidat à la présidentielle : pourquoi maintenant ?

Xavier Bertrand ne l’avait pas fait formellement jusque-là, mais il a annoncé sa candidature à la présidentielle dans l’hebdomadaire Le Point de cette semaine. Mais pourquoi maintenant ? C’est une question très simple, mais y répondre n’est pas si simple que ça… Xavier Bertrand donne une piste. 

"Je serai candidat à l'élection présidentielle de 2022. Je le fais par devoir parce que j'estime qu'au moment où nous sommes, le choix sera entre le déclin et le redressement du pays."

Cela ne nous dit toutefois pas pourquoi maintenant. Le choix, ce sera l’année prochaine, dans un an presque jour pour jour. Pourquoi maintenant, alors qu’il est déjà candidat aux régionales dans les Hauts-de-France ? Sa primaire à lui, avait-il dit. Il court donc deux lièvres en même temps. Et pourquoi maintenant, alors que la France entière est encore en train de retomber dans une troisième vague, et que nous n’attendons qu’une chose, la vaccination de masse ?

De bonnes raisons, et des plus désagréables

Il y a de bonnes raisons tactiques à la candidature de Xavier Bertrand, et des raisons assez désagréables pour lui : la panique. Les bonnes raisons, c’est qu’un an, ce n’est pas de trop pour faire campagne. Après tout, rappelle son entourage, Jacques Chirac s’était bien lancé un an avant, lui aussi, en 1994.

Pour Xavier Bertrand, il est temps que la politique reprenne sa place dans le débat public. C’est pour ça qu’il annonce son programme, sur 3 grands thèmes : l’autorité, le travail et un pouvoir moins parisien. C’est structuré, à défaut d’être très original.

L’un de ses proches le glisse : "On ne va pas se faire voler la présidentielle par la Covid."

A moins, glissent les mauvaises langues chez Les Républicains, qu’il redoute surtout de se faire voler la place à droite. C'est l'une des raisons plus désagréables pour Xavier Bertrand, dans cette annonce de candidature que personne n’attendait.

Se présenter comme le candidat naturel

"S’il piétine son calendrier, il n’attend pas les régionales, c’est parce que ça ne marche pas" juge l’un de ses meilleurs ennemis chez Les Républicains.

Il a une toute petite avance dans les sondages et il se démène pour apparaître comme le candidat naturel de la droite. S’il annonce sa candidature, c’est parce que c’est encore loin d’être évident. Pour l’instant, il n’accroche pas le second tour.

Xavier Bertrand veut être le candidat naturel de la droite, mais il y a surtout, pour l’instant, pléthore de candidats potentiels. Valérie Pécresse, Michel Barnier, Bruno Retailleau, Laurent Wauquiez, David Lisnard, et j’en oublie.

Xavier Bertrand pense les prendre de vitesse. Voilà pourquoi il est candidat, maintenant ! Prend-il un risque ? Oui, celui de faire un flop. A-t-il le choix ? Non.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article