75e anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie : Trump refuse de venir à Moscou le 9 mai

Publié le par RT France

Les commémorations des 75 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale se feront sans Donald Trump. Invité par Vladimir Poutine, le président américain a annoncé qu'il ne se rendrait pas en Russie le 9 mai prochain pour les festivités. 

Donald Trump a annoncé qu'il ne viendra pas à Moscou aux commémorations des 75 ans de la Seconde guerre mondiale. Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP Source: AFP

Donald Trump a annoncé qu'il ne viendra pas à Moscou aux commémorations des 75 ans de la Seconde guerre mondiale. Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP Source: AFP

Le président américain Donald Trump ne viendra pas en Russie pour participer le 9 mai aux commémorations des 75 ans de la victoire sur l'Allemagne nazie. L'annonce est tombée le 10 mars, selon le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, cité par RBC, un groupe de presse russe. «Nous avons reçu des informations par la voie diplomatique selon lesquelles le président ne viendrait pas», a-t-il déclaré. Le porte-parole a noté que le Kremlin ne savait pas encore à quel niveau les Etats-Unis seront représentés lors de la fête. 

Dans un communiqué cité par l'AFP, le porte-parole du Kremlin a ajouté le 10 mars que la Russie continuait comme prévu les préparatifs des festivités du 9 mai, date officielle de la fin du conflit en Russie, «même si la situation dans le monde laisse à désirer», faisant allusion à l'épidémie de coronavirus. 

Dans une interview accordée à l'agence russe TASS le 10 mars, Vladimir Poutine a lui déclaré qu'il pensait qu'il était juste que les dirigeants des pays membres de la coalition anti-hitlérienne viennent à Moscou le 9 mai. «Je trouve que pour nos anciens alliés de la coalition anti-hitlerienne, il serait bon de venir chez nous, à la fois sur le plan politique et moral», a-t-il déclaré. «Nous [les] attendons et nous serons heureux s'ils viennent. Sinon c'est leur choix. Mais je trouve que ce serait une erreur de leur part [de ne pas venir]», a ajouté le président russe.

Dans cette même interview, lorsqu'on lui a demandé s'il était fondamentalement important que tous les dirigeants viennent, le président russe a répondu: «Pas du tout. C'est notre fête.» 

De nombreux grands rendez-vous ont été annulés et reportés dans le monde du fait de la propagation de ce virus, y compris en Russie. De nombreux chefs d’États, dont le président français Emmanuel Macron, sont toujours attendus aux festivités du 9 mai.
 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article