Agrupacio Valencianista Republicana

Publié le par Mémoires de Guerre

L'Agrupació Valencianista Republicana « Regroupement valencianiste républicain ») est un parti politique valencianiste et républicain fondé en 1930, entre la fin de dictature de Primo de Rivera et la fondation de la Seconde République espagnole. 

Agrupacio Valencianista Republicana

Comme Esquerra Republicana de Catalunya, il était issu de la radicalisation de la petite bourgeoisie, il défendait une structuration de l'Espagne en État fédéral et la création d'un État valencien formé de municipalités autonomes munies de larges compétences, la coofficialité du valencien et du castillan, l'autonomie des universités et la mise en plan d'un concert fiscal avec l'État fédéral. Parmi les membres fondateurs on peut citer Francesc Bosch i Morata (secrétaire du comité politique du parti, également président du Centre d’Actuació Valencianista), Adolf Pizcueta, Francesc Soto i Mas, Maximilià Thous i Llorens, Emili Gómez Nadal et Artur Perucho.

Son organe d'expression était la revue Avant. Au cours de la Seconde République espagnole, il réclama l'obtention d'un statut d'autonomie pour le Pays valencien. Aux élections municipales d'avril 1931, le parti obtient deux conseillers à Valence, Soto i Mas et Enric Duran i Tortajada. En 1932, il convoqua sans succès une conjonction de partis en défense du statut d'autonomie. Aux élections générales espagnoles de 1933, il se présente dans la coalition Front d'Esquerres, mais son candidat, Enric Bastit, n'est pas élu. En 1934, il se rapproche idéologiquement du socialisme et collabore avec des organisations ouvrières. Son union avec le Centre d'Actuació Valencianista débouche en 1935 sur la fondation du Partit Valencianista d'Esquerra.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article