Alari Nadine

Publié le par Mémoires de Guerre

Bernadette Nicole Frédérique Boverie, dite Nadine Alari, née le 23 février 1927 et morte le 24 novembre 2016, à Paris, est une actrice, auteure française. 

Alari Nadine
Alari Nadine

Jeunesse

Unique enfant de Henri Boverie, architecte-décorateur et de Christiane Verger († 1974) qui composa plusieurs chansons (entre autres pour Cora Vaucaire et Barbara) ainsi que pour des textes de Jacques Prévert, Nadine Alari naît au domicile de ses parents non loin de la place de la Nation. Alari est le nom de jeune fille de sa grand-mère paternelle dont elle changea l'orthographe, Nadine étant son prénom usuel dés sa naissance (le Bernadette de l'état civil vient qu'à cette époque on ne pouvait prendre que le prénom d'une sainte afin d'être enregistrée officiellement).

Carrière

Elle s'est essayée d'abord dans le journalisme puisque, encore au lycée, elle a fondé, en 1937, le journal Le Trèfle, dont un des dix abonnés était Suzy Solidor, et le principal supporter Noël-Noël, un ami de ses parents. Après ses études secondaires et alors que Nadine Alari vient de passer la première partie de son baccalauréat, elle découvre que la comédie existe. Elle s'inscrit chez René Simon. Elle est formée au Cours Simon durant un an et demi tout en commençant à jouer et à tourner. Elle y fait la connaissance de Maurice Merleau-Ponty, auteur connu et ami de Jean-Paul Sartre, avec qui elle potassait sa philo tout en s'amusant.

Elle échoue à l'entrée du Conservatoire national supérieur d'art dramatique, ce qui ne l’empêche pas de faire ses débuts sur scène. Nadine Alari débute au Théâtre de la Gaîté-Montparnasse, qui était dirigé à l'époque par Agnès Capri, dans Zig-zag, spectacle composé de sketches musicaux, de parodies, de tours de chant et de récitals poétiques. Elle y récite des poèmes inédits de Jacques Prévert, des scènes d'Alphonse Allais de Georges Neveux et rencontre Tania Balachova qui lui donnera quelques cours particuliers.

Elle entre dans la Compagnie Renaud-Barrault qui vient de s’installer en 1946 au Théâtre Marigny. Elle commence avec Hamlet qu’elle joue avec Jean-Louis Barrault (Hamlet sur les planches, tout en étant le metteur en scène du drame shakespearien). Elle y reste un an, mais y reviendra très régulièrement. Elle est lauréate du prix Suzanne-Bianchetti en 1951. Nadine Alari est également une grande voix de doublage. Elle a ainsi doublé de grandes stars américaines. Pour n'en citer que quelques-unes : Maureen O'Hara, Eleanor Parker, Kim Novak, Ava Gardner et même Greta Garbo.

Nadine Alari participe, entre 1960 et 1962, à cinq enregistrements sonores gravés sur microsillon 45 ou 33 tours. Elle participe à des documentaires ou des "causeries" filmées pour la télévision (ORTF), entre autres : Le temps du ghetto de Frédéric Rossif, Histoire des conditions de travail ou Un travail, des travaux... un siècle d'images de Georges Pessis, et encore Bestiaire d'amour du réalisateur Gerald Calderon avec Jean Rostand, comme auteur-adaptateur. Elle a aussi une autre passion, la photographie. En 1965, elle part photographier des animaux en Roumanie, passant des heures immobile et silencieuse pour prendre un cliché. Elle a fait également des photos de théâtre.

En 1996, elle est éditeur scientifique d'un livre de Carlo Goldoni (1707-1793) : Sior Todero Brontolon ou Le vieux tracassier, où elle ajoute des textes français et des notes. Nadine Alari rend hommage à l'acteur français Gérard Philipe (1922-1959), avec qui elle avait joué Le Joueur de Claude Autant-Lara lors du 50e anniversaire de sa mort, le 3 mai 2010 au Théâtre Chaillot de Paris. Lors d'un entretien avec Yvan Foucard le 5 mars 2010, elle avouait avoir eu beaucoup de chance professionnelle à ses débuts : « J'avoue avoir quelque peu négligé mon parcours. J'en suis en grande partie responsable me laissant porter par la facilité des chances qui m'étaient offertes à mon tout début sans trouver en moi l'exigence qui aurait été nécessaire... » Son agent est AA - Agents associés Gilles Merlé. 

Décès

Elle meurt à Paris des suites d'une longue maladie le 24 novembre 2016, entourée de ses amis, et en particulier du metteur en scène Franck Berthier, sous la direction de qui elle a beaucoup joué les dernières années de sa vie, adaptant et interprétant notamment des pièces de Goldoni, Strindberg ou Tchekhov, et qui mis en scène la pièce dont elle est l'auteure : Les apparents. Son corps est incinéré au crématorium du cimetière du Père-Lachaise (Paris 20e), le 7 décembre 2016. Martine Sarcey disait d'elle : « Nadine Alari, la plus belle femme de sa génération, engagée dans tous les combats contre l'injustice à travers le monde : Chili, Afrique et autres… Douée pour plusieurs vies : théâtre, photos, reportages… Et avec tout ça, pour l'amitié longue-durée. Bref, quelqu'un de rare dont je suis fière d'être une amie ! ». 

Filmographie

  • 1945 : Jéricho d'Henri Calef
  • 1946 : Ouvert pour cause d'inventaire d'Alain Resnais (film amateur inédit)
  • 1946 : Le Père tranquille de René Clément : Monique Martin (elle fut la dernière à décéder de tous ceux et celles ayant contribué comme acteurs, à ce film)
  • 1947 : Les Amants du pont Saint-Jean d'Henri Decoin
  • 1949 : L'Invité du mardi de Jacques Deval
  • 1950 : L'Homme de joie de Gilles Grangier
  • 1950 : Caroline chérie de Richard Pottier
  • 1951 : La Plus Belle Fille du monde de Christian Stengel
  • 1951 : Le Dindon de Claude Barma
  • 1951 : Un grand patron d'Yves Ciampi
  • 1954 : Madame du Barry de Christian-Jaque
  • 1954 : Passion de femmes de Hans Herwig
  • 1955 : Les Mains liées de Aloysius Vachet, Roland Quignon et Paul Vandenberghe
  • 1958 : Le fauve est lâché de Maurice Labro
  • 1958 : Le Joueur de Claude Autant-Lara
  • 1959 : Prisonniers de la brousse de Willy Rozier
  • 1960 : Il suffit d'aimer de Robert Darène
  • 1961 : Le Soleil dans l'œil de Jacques Bourdon
  • 1965 : Compartiment tueurs de Costa-Gavras
  • 1967 : Lagardère de Jean-Pierre Decourt
  • 1967 : Le Bossu de Jean-Pierre Decourt - version en deux époques (avec le titre précédent) pour le cinéma d'un feuilleton télévisé
  • 1967 : Les Risques du métier d'André Cayatte
  • 1968 : Le Sergent (The Sergeant) de John Flynn
  • 1969 : Les Caprices de Marie de Philippe de Broca
  • 1970 : Rêves érotiques (Amour) de Gabriel Axel
  • 1971 : Un peu de soleil dans l'eau froide de Jacques Deray
  • 1977 : Diabolo Menthe de Diane Kurys : "Madame le censeur" du lycée Jules-Ferry
  • 1978 : Une histoire simple de Claude Sautet
  • 1981 : Josepha de Christopher Frank
  • 1983 : Flics de choc de Jean-Pierre Desagnat
  • 1989 : Christian de Gabriel Axel
  • 1991 : La Sentinelle d'Arnaud Desplechin
  • 2001 : L'Adversaire de Nicole Garcia
  • 2006 : Pars vite et reviens tard de Régis Wargnier
  • 2008 : Made in Italy de Stéphane Giusti, Ada Vanini
  • 2015 : Arnaud fait son deuxième film d'Arnaud Viard, la mère d'Arnaud
Courts métrages
  • 1955 : Les Fugues de Mahmoud de Roger Leenhardt
  • 1982 : Room service de Boris Bergman
  • 1993 : Le Linge sale de Muriel Teodori
  • 1996 : Retour de Chine d'Eric Trotta
  • 2008 : Rendez-vous au tas de sable, de Nicolas Bikialo, la mère ; court métrage de 27 minutes

Télévision

1956 : En votre âme et conscience - E04 - L'Affaire de Bitremont
1961 : L'Avoine et l'Oseille (Les Cinq Dernières Minutes no 22) de Claude Loursais
1964 : Rocambole de Jean-Pierre Decourt (série)
1966 : Le Chevalier d'Harmental et la fille du Régent de Jean-Pierre Decourt (série)
1966 : Les Cinq Dernières Minutes, épisode Pigeon vole de Claude Loursais
1967 : Lagardère de Jean-Pierre Decourt, exploité au cinéma
1969 : Les Trois portes téléfilm d'Abder Isker : Elisa
1970 : Au théâtre ce soir : Les croulants se portent bien de Roger Ferdinand, mise en scène Robert Manuel, réalisation Pierre Sabbagh, Théâtre Marigny
1971 : Arsène Lupin: Le bouchon de cristal téléfilm de Jean-Pierre Decourt : Clarisse
1972 : Au théâtre ce soir : Les Français à Moscou de Pol Quentin, mise en scène Michel Roux, réalisation Georges Folgoas, Théâtre Marigny
1972 : Le Père Goriot réalisé par Guy Jorré d'après Honoré de Balzac : le rôle de la Vicomtesse de Beauséant
1973 : Le Double Assassinat de la rue Morgue de Jacques Nahum
1974 : Schulmeister, l'espion de l'empereur de Jean-Pierre Decourt, la Conspiration Malet, Sophie Trébuchet Hugo
1975 : Les Cinq Dernières Minutes, saison 2, épisode Patte et griffe de Claude Loursais : Madeleine
1977: Un juge, un flic, première saison (1977), un taxi pour l'ombre, Mme de Veuillot18
1975 : Paul Gauguin de Roger Pigaut
1978 : Les Brigades du Tigre, épisode L'ange blanc de Victor Vicas : Suzanne Chaumette
1980 : Docteur Teyran de Jean Chapot
1980 : Les Cinq Dernières Minutes Claude Loursais, épisode La boule perdue
1985 : La Reverdie de Philippe Condroyer
1985 : Châteauvallon, de Serge Friedman, Paul Planchon et Emmanuel Fonlladosa : Mme Quentin
1986 : L'Été 36 d'Yves Robert
1987 : Les Cinq Dernières Minutes, épisode Mécomptes d'auteurs de Roger Pigaut : Madeleine
1988 : Mystère et bulles de gomme : Mamy Cathy.
1988 : La Garçonne d'Étienne Périer
1989 : Jeanne d'Arc, le pouvoir et l'innocence de Pierre Badel
1999 : Marie-Tempête de Denis Malleval : Mamina
1999 : N'oublie pas que tu m'aimes de Jérôme Foulon
2002 : Père et maire, Catherine.
2002 : SOS 18, Mère Servin
2004 : Avocats et Associés de Valérie Guignabodet et Alain Krief
2005 : Adèle et Kamel de Vincent Monnet
2007 : Le Réveillon des bonnes de Michel Hassan, Marcelline.
2009 : Les Bleus premiers pas dans la police, saison 2 épisode 5
2010 : Commissaire Magellan, Marie France de Keyster
2011 : Deux flics sur les docks, épisode 1 (les anges brisés), Valérie Cartier

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Roger Cousin 05/12/2015 09:57

Bonjour,
Je vous conseil de vous adresser a son agent via ce lien
http://www.agence-gillesmerle.com/artiste.cfm/9878-nadine-alari.html
Par avance merci de votre intéret pour mon site

Willy PACHULSKI 05/12/2015 09:46

J'ai essayé de corrige r les erreurs d'orthographe mais le correcteur ne fonctionne pas avec cet ordinateur.... En tous cas, Je pense que le message est clair.
Merci encore de votre aide....

Willy PACHULSKI 05/12/2015 09:42

Pouvez-vous m'aider à recontacter Nadine Alari une très chère amie que j'ai connue En 1963 et que j'ai perdu de vue. Je vis long temps en Itale et Je su is sûr qu'elle aurait autant de plaisir que moi de c'est éventuelles retrouvailles via internet...
Merci d'avance de votre aide si vous avez la possibilité de lui passer c message