Albani Marcella

Publié le par Mémoires de Guerre

Marcella Albani (née Aida Maranca le 7 décembre 1899 à Rome et morte le 11 mai 1959 à Wiesbaden) fut une auteure et une actrice italienne du cinéma muet qui tourna principalement dans des films allemands. 

Albani Marcella

Carrière

Son père, Oreste Maranca, est le propriétaire d’une ostaria (équivalent d’une taverne) dans le quartier romain du Trastevere. Sa famille est assez aisée pour lui payer des études jusqu’à son diplôme de fin d’études secondaires. À la fin des années 1910, alors qu’elle étudie les arts à l’Académie nationale Sainte-Cécile, la belle jeune femme est remarquée par le cinéaste d’origine aristocrate, Guido Parish. Après que Guido Parish lui ait fait changer son nom en Marcella Albani, elle tourne ses premiers films à Turin, sous la direction de son mentor, dès la fin de l’année 1919. Le public italien accueille avec ferveur ces petites productions dramatiques ou romanesques qui élèvent sa principale protagoniste au rang de vedette de premier plan. Lorsque la société de production Ambrosio ferme ses portes à Turin en 1922, Marcella et Guido partent en Allemagne où la belle actrice brune compte déjà de nombreux admirateurs.

Le succès est immédiat lors de la sortie de leur premier film «Destin de femme» produit par la Nivo-Film-Comp. GmbH, au début de l’année 1923. Ils créent alors leur propre maison de production «Guido Schamberg-Marcella Albani GmbH» et financent ainsi leurs trois prochains films: «Dans l’ivresse de la passion» (1923) avec Alfred Abel, «Le jeu de l’amour» (1923) avec Erich Kaiser-Titz et «Guillotine» (1924) avec Willy Fritsch. Mais, après plusieurs différents artistiques, ils se séparent. Ils se retrouveront sur le tournage de «Sibérie terre de douleur» en 1926, point final à leur collaboration. Marcella Albani poursuit sa carrière d’actrice sous la direction d’autres réalisateurs tels que Frederic Zelnik, Victor Janson, Joe May et William Dieterle. Jusqu’à la fin de l’époque du cinéma muet, son nom est associé à des acteurs aussi prestigieux que Paul Wegener, Werner Krauss, Fritz Kampers, Gustav Fröhlich ou Heinrich George.

En 1928, elle tourne dans le film français, auprès de Jean Murat, «L’évadée» qui sortira en août 1929 dans une version sonorisée. Avec l’arrivée du cinéma parlant, elle tourne encore quelques films en Allemagne dont «L’épreuve d’une nuit» (1929) de Guido Brignone et «Drame dans le jardin d’hiver» (1929) de Gennaro Righelli. Ne maîtrisant pas bien la langue germanique, elle revient en Italie ou elle commence une nouvelle carrière de romancière qui lui apportera également le succès. En 1930, elle est la vedette de «Cour d’assises» de Guido Brignone aux côtés de Renzo Ricci et Carlo Ninchi. En 1931, elle épouse à Venise l’écrivain et journaliste Mario Franchini. L’année suivante, elle participe avec Mary Pickford, Kay Francis et Brigitte Helm à la première Mostra de Venise créée par le comte Giuseppe Volpi, puis apparaît encore dans quatre productions filmées dans son pays natal.

Fin de carrière et décès

Après un dernier rôle dans «L’empereur de Californie» de et avec Luis Trenker en 1936 (Coupe Mussolini du meilleur film étranger à la Mostra), Marcella Albani abandonne définitivement les plateaux de cinéma pour se consacrer à l’écriture. Elle publie plusieurs romans et rédige des articles pour des journaux comme la Cirenaica, la Stampa, il Corriere Emiliano et il Corriere del Salento. Après la guerre, elle suit en Allemagne son mari devenu correspondant pour la presse italienne. Elle meurt à Wiesbaden en Hesse le 11 mai 1959, emportée par une tumeur au cerveau.

Albani Marcella

Filmographie

  • Frauenschicksal (1922)
  • Im Rausch der Leidenschaft (1923)
  • Guillotine (1924)
  • The Game of Love (1924)
  • Old Mamsell's Secret (1925)
  • Letters Which Never Reached Him (1925)
  • The Circus of Life (1926)
  • The Divorcée (1926)
  • Circle of Lovers (1927)
  • The Curse of Vererbung (1927)
  • Behind the Altar (1927)
  • The Lady in Black (1928)
  • The Duty to Remain Silent (1928)
  • Secrets of the Orient (1928)
  • Prince or Clown (1928)
  • Theater (1928)
  • Struggle for the Matterhorn (1928)
  • Masks (1929)
  • Sin of a Beautiful Woman (1929)
  • Call at Midnight (1929)
  • Devotion (1929)
  • Storm of Love (1929)
  • Before the Jury (1931)
  • Zaganella and the Cavalier (1932)
  • Ritorno alla terra (1934)
  • Stradivari (1935)
  • Stradivarius (1935)
  • Der Kaiser von Kalifornien (1936)

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article