Andréyor Yvette

Publié le par Mémoires de Guerre

Yvette Louise Pauline Royé dite Yvette Andréyor, née le 6 août 1891 à Paris (14e) et décédée le 30 octobre 1962 à Paris (16e), est une actrice de théâtre et de cinéma française. 

Andréyor YvetteAndréyor Yvette

Fille de Jean-Baptiste André Royé, artiste, et de Marie-Louise Carcel, Yvette voit le jour à la maternité de Port-Royal dans le quatorzième arrondissement de Paris. À six ans, elle fait ses débuts sur la scène du Théâtre de l’Odéon. Elle poursuit son apprentissage artistique au Conservatoire où elle sera primée en 1913. Puis elle joue notamment au Théâtre Antoine et en Belgique. Yvette Andréyor fait ses débuts au cinéma chez Gaumont dès 1910. Pour Léonce Perret elle est, entre autres, la fille du Haleur en 1911, pour André Heuzé elle joue dans Le Bossu (1913) où elle est la première interprète d'Aurore de Nevers. Louis Feuillade la remarque et lui fait tourner de nombreux courts métrages aux côtés de Renée Carl, René Navarre, André Luguet ou Suzanne Grandais. Tout au long des années dix, la ravissante jeune femme acquiert une certaine gloire en étant l’une des interprètes favorites de Feuillade.

Fin 1912, elle est Joséphine la pierreuse dans Fantômas, film en douze épisodes avec René Navarre dans le rôle titre. En 1916, elle est la douce Jacqueline Aubry dans Judex, la jeune veuve dont tombe éperdument amoureux le populaire héros incarné par René Cresté. En 1917, elle épouse le comédien Jean Toulout (ils tourneront plusieurs films ensemble et divorceront en 1926). L’année suivante, avec le tournage du dernier épisode de La nouvelle mission de Judex, prend fin sa collaboration avec Louis Feuillade. Yvette travaille alors pour d’autres cinéastes: Gaston Ravel, Jacques de Baroncelli, Robert Péguy et Germaine Dulac. En 1921, la comédienne est Sava Toronthal dans Mathias Sandorf une adaptation du roman d’aventure de Jules Verne par Henri Fescourt avec Romuald Joubé, mais aussi son époux Jean Toulout et Gaston Modot. En 1923, elle retrouve l’Odéon, le théâtre de ses débuts et se consacre pour quelques années exclusivement à la scène. En 1928, elle retrouve cependant les plateaux de cinéma pour tourner un dernier film muet sous la direction de René Clair, Les deux timides avec Jim Gérald et Pierre Batcheff.

Le cinéma parlant ne s’intéresse guère à cette artiste pourtant dotée d’une belle voix et d’un talent certain. Dans les années trente, Yvette Andréyor tourne seulement des courts métrages et ne se voit confier que des seconds rôles sous la direction de Alberto Cavalcanti ou Robert Péguy. Après la guerre elle partage l’affiche, entre autres, avec Georges Marchal dans Torrents (1946) et Bourvil dans Pas si bête (1946). L’actrice se consacre par la suite essentiellement à la scène où elle est notamment l’interprète de Luigi Pirandello pour Six personnages en quête d'auteur et de François Mauriac pour Le feu sur la terre. Elle achève sa carrière cinématographique en 1961 en incarnant la gouvernante de Yves Vincent dans La planque de Raoul André. Yvette Andréyor décède le 30 octobre 1962, à Paris, dans un total anonymat, 12 jours après Jean Toulout.

Filmographie

  • 1910 : Le Secret du corso rouge de Louis Feuillade
  • 1910 : Le Tricheur de Louis Feuillade
  • 1910 : Le Ballon de Léonce Perret
  • 1910 : Le Lys brisé de Léonce Perret
  • 1910 : Le Forçat Une production Gaumont
  • 1911 : L'Âme du violon de Léonce Perret
  • 1911 : Quand les feuilles tombent de Louis Feuillade - la Guizard
  • 1911 : Sous le joug de Louis Feuillade
  • 1911 : Le Trafiquant de Louis Feuillade
  • 1911 : La Vierge d'Argus de Louis Feuillade
  • 1911 : Les Béquilles de Léonce Perret
  • 1911 : L'Amour et l'argent de Léonce Perret
  • 1911 : La Cure de solitude de Léonce Perret
  • 1911 : L'Ermite de Léonce Perret
  • 1911 : Trop riche Une production Gaumont
  • 1911 : Dans la vie de Léonce Perret
  • 1911 : L'automne du coeur de Léonce Perret - Yvette
  • 1911 : L'amour qui tue de Léonce Perret
  • 1910 : L'Aventurière ou Les Cigarettes narcotiques de Louis Feuillade
  • 1911 : Comment on les garde de Léonce Perret - Yvette
  • 1911 : Comment on les prend de Léonce Perret
  • 1911 : Le Haleur de Léonce Perret
  • 1911 : La Lettre aux cachets rouges de Louis Feuillade
  • 1911 : L'étendard de Léonce Perret
  • 1911 : Mariage par le cinématographe de Léonce Perret
  • 1911 : La Fille du Margrave de Léonce Perret
  • 1911 : Le Fils de Locuste de Louis Feuillade
  • 1911 : La Petite Béarnaise de Léonce Perret
  • 1911 : Nuit tragique de Léonce Perret
  • 1911 : On ne joue pas avec le coeur de Léonce Perret - Mme Morin
  • 1912 : L'Accident de Louis Feuillade - Andrée Dorfeuil
  • 1912 : Marquisette et le troubadour de Léonce Perret
  • 1912 : Son passé de Henri Fescourt - Mlle de Craon
  • 1912 : Un grand seigneur de Henri Fescourt
  • 1912 : Le Lien de Léonce Perret - Yvette Clarens
  • 1912 : Tant de rêves s'en vont ainsi Une production Gaumont
  • 1912 : Le Ténor (211m) de Henri Fescourt - Yvette
  • 1912 : Laquelle ? de Léonce Perret
  • 1912 : La Conquête d'Aurélia de Léonce Perret
  • 1912 : Les Yeux ouverts de Louis Feuillade
  • 1912 : Androclès de Louis Feuillade
  • 1912 : Le Château de la peur de Louis Feuillade
  • 1912 : Les Cloches de Pâques de Louis Feuillade - Francesca Riccardi
  • 1912 : L'Espalier de la marquise de Léonce Perret
  • 1912 : Irma et le cor Une production Gaumont
  • 1912 : Jeunes filles modernes de Louis Feuillade
  • 1912 : La Vengeance du sergent de ville de Louis Feuillade
  • 1912 : La Leçon d'amour de Léonce Perret - Christine
  • 1912 : Marget et Bénédict de Léonce Perret - Bénédict
  • 1912 : Le Retour au foyer de Léonce Perret - Yvette Clarens
  • 1912 : Le petit restaurant de l'espace canin d'Henri Fescourt
  • 1912 : Le Mort vivant (935m) de Louis Feuillade - la fille Barsac
  • 1912 : Nanine, femme d'artiste (681m) de Léonce Perret
  • 1912 : Notre premier amour (363m) de Léonce Perret
  • 1912 : Belle maman a du flair Une production Gaumont
  • 1913 : Le Bossu de André Heuzé - Aurore de Nevers
  • 1913 : L'Angoisse de Louis Feuillade - Madeleine d'Aubricourt
  • 1913 : Le Browning de Louis Feuillade - Ève Choppart
  • 1913 : Les Chasseurs de lions de Louis Feuillade - Mlle Brémont
  • 1913 : Le Revenant de Louis Feuillade - Jeanne Danglade
  • 1913 : Fascination de Gérard Bourgeois
  • 1913 : Le Secret du forçat de Louis Feuillade - Mme de Chambourcy
  • 1913 : Fantômas : Juve contre Fantômas (Diffusé en 4 parties) de Louis Feuillade - Joséphine
  • 1913 : Fantômas : Le mort qui tue de Louis Feuillade
  • 1913 : Fantômas : À l'ombre de la guillotine de Louis Feuillade
  • 1913 : Fantômas : Le faux magistrat de Louis Feuillade
  • 1913 : L'Effroi de Louis Feuillade
  • 1913 : Le Fiancé impossible de Henri Fescourt - Yvette
  • 1913 : L'Homme aux deux visages de Robert Péguy
  • 1913 : Le Guet-apens de Louis Feuillade - Madeleine de Croize
  • 1913 : Le Duel du fou de ? - le fou
  • 1913 : Madame Satan de Robert Péguy
  • 1914 : Fantômas : Fantômas contre Fantômas de Louis Feuillade
  • 1914 : Au pays de la mort de Robert Péguy
  • 1914 : L'Expiation de Louis Feuillade
  • 1914 : Yvette se marie de ? - Yvette
  • 1915 : L'Angoisse du foyer de Louis Feuillade
  • 1915 : La Course à l'abîme de Louis Feuillade
  • 1915 : Quand minuit sonnera de Charles Burguet
  • 1915 : Les Bobines d'or de Léonce Perret
  • 1915 : Marraines de France de Léonce Perret
  • 1915 : L'Ombre tragique de Louis Feuillade
  • 1915 : Son or de Louis Feuillade
  • 1916 : L'aventure des millions de Louis Feuillade - Lucette de Villermoz
  • 1916 : C'est pour les orphelins de Louis Feuillade - la femme de l'artiste
  • 1916 : Remember de Charles Burguet - Lucienne Lenoir
  • 1916 : Le double jeu de Charles Burguet
  • 1916 : Filles d'Eve de Gaston Ravel
  • 1916 : Judex - Ciné-roman - tourné en 12 épisodes : "L'ombre mystérieuse", "L'expiation", "La meute fantastique", "Le secret de la tombe", "Le moulin tragique", "Le môme réglisse", "La femme en noir", "Les souterrains du château rouge", "Lorsque l'enfant parut", "Le coeur de Jacqueline", "L'Ondine", "Le pardon d'amour" de Louis Feuillade
  • 1916 : Le Fils de Charles Burguet
  • 1916 : Un mariage de raison de Louis Feuillade
  • 1916 : Si vous ne m'aimez pas de Louis Feuillade
  • 1916 : Les Fourberies de Pingouin de Louis Feuillade
  • 1916 : La Peine du talion de Louis Feuillade - Mme Ferblantier
  • 1916 : Le Malheur qui passe de Louis Feuillade
  • 1917 : L'Autre de Louis Feuillade
  • 1917 : Le Bandeau sur les yeux (Diffusé en trois parties) de Louis Feuillade
  • 1917 : Déserteuse de Louis Feuillade - Solange de Gensac
  • 1917 : La Fugue de Lily de Louis Feuillade
  • 1917 : Herr Dokter de Louis Feuillade
  • 1917 : Le Passé de Monique de Louis Feuillade
  • 1917 : Renoncement de Edgar-Émile Violet
  • 1917 : Fatale ressemblance de Production Gaumont
  • 1918 : La Nouvelle Mission de Judex - Ciné roman tourné en 12 épisodes : "Le mystère d'une nuit d'été", "L'adieu au bonheur", "L'ensorcelée", "La chambre aux embûches", La forêt hantée", "Une lueur dans les ténèbres", "La main morte", "Les captives", "les papiers du docteur Howzy", "Les deux destinées", "Le crime involontaire", "Châtiment" de Louis Feuillade
  • 1918 : Le Calice de Maurice Marriaud
  • 1918 : La Maison d'argile de Gaston Ravel- Valentine Rouchon
  • 1918 : Le Calicot de Production C.C.L
  • 1918 : Française malgré tout de ?
  • 1918 : Les Petites marionnettes de Louis Feuillade - Mado Rubis
  • 1918 : La Flamme - sorti en 1923 - de Gaston Leprieur - Hélène Dauvergbe
  • 1919 : La Rafale de Jacques de Baroncelli
  • 1919 : La Muraille qui pleure de Gaston Leprieur - Marion
  • 1920 : Mathias Sandorf d'Henri Fescourt
  • 1921 : La Nuit du 13 d'Henri Fescourt - Yvonne Muller
  • 1921 : Chantelouve de Georges Monca et Rose Pansini - la baronne de Thièvres
  • 1922 : Judith de Georges Monca et Rose Pansini - Gina Dicolle
  • 1922 : Le crime de Monique de Robert Péguy - Monique Ruffat
  • 1925 : Âme d'artiste de Germaine Dulac et Robert Péguy - Edith Campbell
  • 1929 : Les Deux Timides de René Clair - Mme Garadoux
  • 1930 : Dans une île perdue de Alberto Cavalcanti
  • 1931 : Vive la classe - court métrage - de Maurice Cammage
  • 1932 : Monsieur Durand sénateur - court métrage - de Robert Péguy
  • 1933 : Paradis d'amour - court métrage - de Maurice Windrow
  • 1933 : L'assassin est ici - court métrage - de Robert Péguy
  • 1937 : Ma petite marquise de Robert Péguy
  • 1939 : Le Veau gras de Serge de Poligny
  • 1945 : Un ami viendra ce soir de Raymond Bernard
  • 1946 : Torrents de Serge de Poligny
  • 1946 : Pas si bête d'André Berthomieu
  • 1947 : Par la fenêtre de Gilles Grangier
  • 1948 : La Veuve et l'innocent de André Cerf
  • 1962 : La Planque de Raoul André : la gouvernante

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article