Argelès-Gazost. Hommage fidèle à la 1re armée française

Publié le par La Dépêche - Bernard Van Brockhoven

La Dépêchepublié le 22/06/2013 à 03h52 par Bernard Van Brockhoven

C’est sous une pluie battante que s’est déroulée, le lundi 17 juin, à 17 heures, une cérémonie à la stèle de la 1re armée française Rhin et Danube, en présence d’autorités civiles et militaires et organisée comme chaque année par le comité du Souvenir français d’Argelès-Gazost.



Françoise Pauly

Dépôt de gerbe de la municipalité par Françoise Pauly

 

Cette stèle a été érigée en partenariat avec le Souvenir français et la municipalité d’Argelès. Elle honore la mémoire, les risques et le courage de jeunes soldats animés par une volonté farouche de partir pour aller défendre la patrie en danger, soit pourchassés par la Gestapo ou la police de Vichy, ils décident de s’évader de France par l’Espagne en traversant la chaîne des Pyrénées étroitement surveillée.

Certains subissent l’arrestation et un sévère internement dans les prisons et camps espagnols, avant de pouvoir parvenir, soit en Afrique du Nord, soit en Angleterre, pour s’engager et combattre auprès des forces françaises et alliées pour participer activement à la reconquête de la patrie.

Après le message lu par Robert Palliso, deux gerbes ont été déposées, la première par Françoise Pauly, représentant M. le maire, l’autre par Yves Kieser, président du comité du Souvenir français d’Argelès-Gazost, accompagné du lieutenant-colonel Louis Maslies, président départemental, et d’Aristide Gourgues, ex-vice-président départemental de Rhin et Danube.

Après une émouvante sonnerie «Aux morts», une minute de silence a été suivie de «La Marseillaise».

À l’issue de la cérémonie, l’assistance s’est retrouvée pour le «pot» de l’amitié.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article